Duflot modeste sur sa 32e place des gens les plus influents dans le monde

© 2010 AFP

— 

Cécile Duflot, secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, se dit "interloquée à titre personnel et très contente collectivement" de sa 32e place dans le classement des 100 personnalités les plus influentes dans le monde, dans un entretien au Parisien vendredi.

"Au début, ça m'a fait rigoler", déclare Mme Duflot interrogée dans le quotidien sur ce classement des "global thinkers" du magazine américain Foreign Policy qui la place juste après le Premier ministre britannique, David Cameron et qui positionne le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn en 3e position.

"Je suis à la fois un peu interloquée à titre personnel et très contente collectivement. Je sais bien que ce n'est pas sur mes grands talents personnels que j'ai été distinguée" mais sur "ce que je représente et ce que représente l'écologie aujourd'hui", poursuit-elle.

"Cela confirme l'ancrage de l'écologie politique au niveau de la planète car je suis dans ce classement en compagnie de trois autres femmes écologistes : l'Allemande Renate Künst, l'Italienne Monica Fassoni et la Brésilienne Marina Silva", fait-elle valoir, soulignant que leur "courant de pensée va devenir majeur au XXIe siècle".

Interrogée sur l'absence du président de la République dans ce classement, Mme Duflot estime que "distinguer quatre femmes montre que l'écologie politique c'est différent de ce qu'incarnent des dirigeants comme Nicolas Sarkozy" mais ajoute : "je serais curieuse de savoir exactement quels sont les critères qui président au choix de Foreign Policy".