Primaires au PS: DSK gagnerait haut la main

POLITIQUE Selon un sondage BVA pour Canal+...

© 2010 AFP
— 
Le socialiste Dominique Strauss-Kahn fait la Une de l'édition européenne du magazine américain Newsweek, pour qui le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) "est prêt à diriger la France".
Le socialiste Dominique Strauss-Kahn fait la Une de l'édition européenne du magazine américain Newsweek, pour qui le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) "est prêt à diriger la France". — Nicholas Kamm AFP/Archives

Alors que Ségolène Royal vient d'annoncer officiellement sa candidature, Dominique Strauss-Kahn remporterait très largement les primaires socialistes si elles avaient lieu dimanche prochain, selon un sondage BVA pour Canal+ dans lequel il recueille 46% des suffrages, loin devant Martine Aubry (10%) et Ségolène Royal (8%).

Le directeur du Fonds monétaire international (FMI), qui n'a pas encore dévoilé ses intentions pour 2012, arrive également loin devant Manuel Valls (8%), François Hollande (7%), Arnaud Montebourg (7%) et Pierre Moscovici (2%).

Entre 3 et 5 millions d'électeurs

Jean-Louis Bianco, Christian Pierret et Daniel Le Scornet sont crédités chacun de 1% des intentions de vote. 9% des sondés ne se prononcent pas. Parmi les personnes interrogées, 31% envisagent de participer à cette consultation (18% «certainement» et 13% «probablement»).

«Même si, en 2011, ces primaires ne réunissaient finalement que la moitié des "certains", cela constituerait un spectaculaire succès» puisqu'on atteindrait entre 3 et 5 millions d'électeurs, relève BVA. Le porte-parole du PS Benoît Hamon a indiqué mercredi que le parti visait au moins «un million» de votants à ce scrutin.

Les sympathisants de gauche prêts à participer

Autre enseignement de ce sondage: les personnes ayant l'intention de participer aux primaires ne sont pas seulement des sympathisants socialistes. Si 46% déclarent l'être, 27% sont des sympathisants de gauche hors-PS, 10% se déclarent électeurs de droite, 6% du MoDem et 11% sans proximité partisane.

Parmi les seuls sondés ayant réellement l'intention d'aller voter, DSK est également loin devant (41%). Mais dans ce segment, c'est Ségolène Royal qui est numéro deux (16%), devant la première secrétaire (14%).

Les sondés pour un maintien du calendrier

Interrogés sur le pacte de non-agression passé entre Martine Aubry et Dominique Strauss-Kahn, 52% des sondés désapprouvent un tel accord (contre 43% qui l'approuvent). Un rapport qui s'inverse parmi les personnes ayant l'intention de participer à ces primaires (52% approuvent, 45% désapprouvent). Pour les seuls sympathisants PS, 58% approuvent le pacte et 40% le désapprouvent.

Enfin, concernant le calendrier des primaires, 55% des sondés aimeraient qu'il soit maintenu (35% accéléré). Pour les sympathisants PS, ce chiffre monte à 72%, contre 23% qui souhaiteraient le voir accéléré. 

Sondage réalisé par Internet du 30 novembre au 1er décembre auprès d'un échantillon de 1.182 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.