Présidentielle 2012: Borloo peut fédérer le centre, selon Arthuis

© 2010 AFP

— 

Le sénateur et président de l'Alliance centriste Jean Arthuis a estimé jeudi que Jean-Louis Borloo pourrait «bien sûr» fédérer le Centre dans la perspective de 2012 à condition que le Parti radical (associé à l'UMP) qu'il préside rompe tout lien avec l'UMP.

Jean Arthuis a estimé sur LCI que Jean-Louis Borloo pourrait être «bien sûr» le fédérateur du Centre pour la présidentielle, rappelant toutefois que Jean-Louis Borloo était «toujours membre de l'UMP».

Jean-Louis Borloo vient de quitter le gouvernement et la vice-présidence de l'UMP, mais reste membre du parti majoritaire et siégera à ce titre au sein du groupe UMP à l'Assemblée dans trois semaines.

A l'occasion du remaniement, on a «pu mesurer le poids du centre c'est-à-dire, rien du tout», a dit Jean Arthuis. Il a donc appelé les centristes au rassemblement mais «pas pour être à l'UMP ou dans une filiale de l'UMP», allusion au contrat d'association qui lie le Parti radical au parti majoritaire.

«Les centristes ont été à une époque unis et quand ils l'étaient ils pesaient politiquement», a-t-il souligné.