Primaires au PS: il faut un "choix entre plusieurs personnalités" souligne Sapin

© 2010 AFP

— 

Michel Sapin (PS), proche de François Hollande, a souligné jeudi que les primaires socialistes devaient donner "le choix entre plusieurs personnalités", en réaction aux propos de Martine Aubry suggérant une entente entre elle-même, Dominique Strauss-Kahn et Ségolène Royal.

"C'est une très bonne chose qu'un certain nombre de grands leaders du PS qui parfois se sont fortement affrontés dans le passé - je pense en particulier à Ségolène Royal et à Martine Aubry - aujourd'hui disent nous allons éviter ces affrontements", a déclaré le député de l'Indre sur Canal+.

"De ce point de vue-là, une pacification des relations au sein du PS est une bonne chose", mais si on organise des primaires, "il ne faut pas qu'il y ait un seul candidat, il faut bien qu'il y en ait quelques-uns", a-t-il ajouté.

"Donc il faut pacifier mais il faut aussi que les militants et les Français aient le choix entre plusieurs personnalités et éventuellement plusieurs options" pour la candidature à la présidentielle de 2012, a insisté l'ancien ministre socialiste.

Mercredi soir sur France 2, la première secrétaire Martine Aubry avait indiqué que Dominique Strauss-Kahn, Ségolène Royal et elle-même proposeraient "une candidature véritablement ensemble" aux primaires, "pas l'un contre l'autre ou l'une contre l'autre".

Jeudi matin, François Hollande, qui se prépare lui-même à être candidat, a mis en garde contre ces "arrangements". L'ex-premier secrétaire a fait valoir qu'on ne pouvait "pas prendre le corps électoral (des primaires), comme simplement un corps électoral de ratification".