Xavier Bertrand: «La lutte contre le tabagisme est un enjeu prioritaire»

© 2010 AFP

— 

Le ministre du Travail et de la Santé Xavier Bertrand a qualifié d'"attaques indignes" les appels à la démission lancés par un député PS contre la nouvelle secrétaire d'Etat à la Santé Nora Berra, pour ses liens supposés avec l'industrie pharmaceutique sur fond d'affaire Mediator.
Le ministre du Travail et de la Santé Xavier Bertrand a qualifié d'"attaques indignes" les appels à la démission lancés par un député PS contre la nouvelle secrétaire d'Etat à la Santé Nora Berra, pour ses liens supposés avec l'industrie pharmaceutique sur fond d'affaire Mediator. — Joel Saget AFP

Le ministre de la Santé Xavier Bertrand, a affirmé ce mardi à l'Assemblée nationale que «la lutte contre le tabagisme (est) un enjeu de santé publique prioritaire», et ce malgré la suppression de la limitation des achats de tabac à l'étranger.

Le gouvernement va supprimer les limitations légales à l'achat de tabac à l'étranger, sous la pression de Bruxelles.

«Il y a des décisions qui n'enchantent guère les responsables publics et politiques, cette décision nous sommes obligés de l'appliquer faute de quoi la France sera condamnée sans aucun doute par la Cour de justice des communautés européennes», a déclaré Xavier Bertrand, en réponse à une question du député Richard Mallié.

«Le tabac est responsable de la mort de 60.000 Français chaque année»

«Cette décision, croyez-le bien, enchante encore moins le ministre de la Santé qui a obtenu l'interdiction de fumer dans les lieux publics», a ajouté le ministre.

«Si demain la limitation à 5 cartouches devait être abolie, ce serait une explosion des achats transfrontaliers», s'était pour sa part inquiété le député.

«Bien sûr c'est la libre circulation qui s'applique, mais le tabac n'est pas un produit comme un autre», a souligné Xavier Bertrand. «Le tabac est un produit responsable de la mort de 60.000 de nos concitoyens chaque année et nous ne devons pas baisser nos efforts en matière de santé publique contre les méfaits du tabagisme», a-t-il poursuivi.