Sécurité: le PS doit devenir "aussi crédible que la droite" plaide Rebsamen

© 2010 AFP

— 

François Rebsamen, le sénateur-maire de Dijon et l'un des organisateurs du Forum sécurité du PS, qui se tiendra mercredi à Créteil (Val-de-Marne), estime que l'objectif pour le Parti socialiste est de devenir "aussi crédible que la droite en la matière".
François Rebsamen, le sénateur-maire de Dijon et l'un des organisateurs du Forum sécurité du PS, qui se tiendra mercredi à Créteil (Val-de-Marne), estime que l'objectif pour le Parti socialiste est de devenir "aussi crédible que la droite en la matière". — Nathalie Magniez AFP/Archives

François Rebsamen, le sénateur-maire de Dijon et l'un des organisateurs du Forum sécurité du PS, qui se tiendra mercredi à Créteil (Val-de-Marne), estime que l'objectif pour le Parti socialiste est de devenir "aussi crédible que la droite en la matière".

Q: Pourquoi organiser un forum sur la sécurité ? Quelles en seront les principaux axes ?

R: "Aujourd'hui, le terreau pour la gauche est favorable pour qu'elle s'exprime sur le sujet. Nos concitoyens constatent tous les jours la faillite de la politique sécuritaire de Nicolas Sarkozy. L'empilement des lois, la réaction spectaculaire à l'événement: ça ne fait pas une politique. On a considéré que la sécurité était au coeur du projet de la gauche, car elle est au coeur du pacte républicain. Ce qu'attendent nos concitoyens, c'est que l'on s'attèle à la délinquance au quotidien.

Le forum s'articulera autour de quatre axes. La prévention et la mise en valeur du rôle leader des maires en la matière. La dissuasion et le rétablissement de la police de proximité en la déployant dans les quartiers difficiles et non plus sur tout le territoire. Le binôme répression/sanction et l'amélioration du fonctionnement de la police et de la justice. Et enfin, l'amélioration de l'accompagnement, de la réparation et de l'information qui sont dus aux victimes."

Q: Quelle est l'évolution du PS quant à sa conception de la sécurité ?

R: "Les socialistes n'ont plus de problème avec la sanction. Même si ça n'a pas toujours été le cas. Sous le poids des élus locaux, ce forum va être placé sous le signe du pragmatisme. Comme ils sont confrontés tous les jours aux problématiques d'insécurité, l'approche ne pourra plus être idéologique mais pragmatique. Aujourd'hui, plus personne au PS ne conteste la formule de Tony Blair +Dur avec le crime, dur avec les causes du crime+, qui pourrait être réinterprétée en +Mieux prévenir, mieux punir+".

Q: Le PS a souvent été accusé d'angélisme voire de laxisme à ce sujet ...

R: "Je regrette que la droite ait toujours utilisé la sécurité à des fins électorales. Nous n'allons pas faire campagne en 2012 uniquement sur la sécurité, mais ça ne doit plus être vécu comme une faiblesse. Il n'y a pas de sécurité de droite et de sécurité de gauche. Il faut qu'on arrive à un consensus. Seule une gauche intelligente serait capable de tendre la main à la droite pour dire +il faut de la durée dans les moyens, de la continuité dans les actions+. Le tout sur 10 ans: ce n'est pas en 6 mois ou en 2 ans que l'on arrivera à un résultat. L'objectif c'est que l'on soit aussi crédible que la droite en la matière."

(Propos recueillis par Tupac POINTU)