Juppé: «Je ne pars pas de Bordeaux, je serai à Bordeaux»

POLITIQUE Le tout nouveau ministre de la Défense a tenu à rassurer ses administrés...

B.D.

— 

Il vient certes d'être nommé ministre de la Défense, mais Alain Juppé ne compte pas pour autant abandonner ses administrés bordelais. L'ancien Premier ministre l'a affirmé ce lundi matin au cours d'une conférence de presse à l'hôtel de ville. «Je ne pars pas de Bordeaux, je serai à Bordeaux», a-t-il martelé.

Debout derrière un pupitre «Bordeaux ma ville», Alain Juppé a commencé par rassurer les Bordelais, soulignant qu'il «aime» sa ville, et le «lien d'affection» indéfectible qu'il entretient avec ses administrés depuis 1995. Il a ainsi souligné le chemin parcouru depuis son élection à la mairie, et dit avoir «envie de continuer ce chemin».

Une équipe «sérieuse, compétente»

Après avoir reconnu qu'en 2006 puis en 2008, il avait dit ne pas avoir envie d'exercer des fonctions nationales, Alain Juppé a martelé qu'«on est en 2010. Le contexte a changé, et chacun a le droit d'évoluer». Citant la crise ou encore le difficile dialogue social, il a expliqué qu'il était temps de suivre «une nouvelle feuille de route qui réponde aux préoccupations des Français», et qui sera présentée jeudi par Nicolas Sarkozy et François Fillon.

Le ministre de la Défense s'est ensuite réjoui des choix effectués par le Premier ministre pour former le nouveau gouvernement, indiquant qu'ils «ont été bons», et que cette nouvelle équipe est «sérieuse, compétente». Il a affirmé qu'il était «heureux de participer à la tâche» qui lui incombe désormais.