Benoît Hamon : "le dossier des retraites n'est pas clos"

© 2010 AFP

— 

Le porte-parole du parti socialiste, Benoît Hamon, a dit dimanche que le dossier des retraites n'était "pas clos" et que le PS, s'il est élu en 2012, "engagera une négociation collective avec les syndicats sur la solidarité, et donc sur les retraites".
Le porte-parole du parti socialiste, Benoît Hamon, a dit dimanche que le dossier des retraites n'était "pas clos" et que le PS, s'il est élu en 2012, "engagera une négociation collective avec les syndicats sur la solidarité, et donc sur les retraites". — Jean-Pierre Muller AFP/Archives

Le porte-parole du parti socialiste, Benoît Hamon, a dit dimanche que le dossier des retraites n'était "pas clos" et que le PS, s'il est élu en 2012, "engagera une négociation collective avec les syndicats sur la solidarité, et donc sur les retraites".

"Le dossier des retraites n'est pas clos. Il n'est pas clos parce que la réforme du gouvernement ne répond pas aux principaux problèmes posés", a affirmé M. Hamon au grand jury RTL-Le Figaro-LCI.

"Elle ne répond pas au déficit de l'assurance vieillesse et notamment du financement, elle ne répond pas à la question de l'égalité entre les femmes et les hommes, à la situation de ceux qui ont un travail pénible et vivent moins longtemps. Il est clair que de toute façon il faudra la reprendre", a-t-il dit.

"Il y a sept Français sur dix qui pensent que c'est une mauvaise réforme, ils étaient bien moins nombreux lorsque le sujet a été mis en discussion. C'est à dire que, plus le gouvernement s'est expliqué, moins il a convaincu. Donc la bataille de l'opinion a été perdue par le président de la République", a déclaré Benoît Hamon.

"Les propositions du PS sur les retraites seront soumises lors de l'élection présidentielle par notre candidat (e) aux Français", a réaffirmé le porte-parole du PS en ajoutant qu'une négociation collective serait ensuite engagée.