Retraites: Le recours du PS devant le Conseil constitutionnel est «tout à fait normal», selon Georges Tron

© 2010 AFP

— 

Le secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique Georges Tron a jugé mercredi «tout à fait normal» le recours du PS devant le Conseil constitutionnel sur un texte de loi «très important», comme celui sur la réforme des retraites, affirmant ne pas craindre ce recours.

«Je ne crains pas le fait que le Parti socialiste ait saisi le Conseil constitutionnel (...), parce que c'est un texte très important, et je trouve tout à fait normal que sur un texte très important, il y ait un recours», a-t-il déclaré sur Radio Classique.

 

«Je ne suis pas choqué, je ne suis pas inquiet. (...) J'ai lu le recours. Je ne ferai pas de commentaire dessus, enfin...», a-t-il ajouté.

Interrogé sur la nouvelle journée de manifestations prévue samedi, Georges Tron a estimé que «contester un projet de loi c'est évidemment exprimer une opinion». Mais «contester le texte d'une loi, c'est presque contester le fonctionnement même de la République», a-t-il poursuivi.

«Demander que le Parlement (...) soit contrarié, telle que c'est un peu le message de ces manifestations, c'est en quelque sorte une remise en cause du principe républicain», a souligné le secrétaire d'Etat. «Je dis simplement qu'il faut mesurer que maintenant que le texte a été voté par un Parlement qui a été légitimement élu, on est à un an d'une élection présidentielle et législative, il me paraît que les choses pourraient se calmer», a insisté Georges Tron.