Un tiers des sympathisants UMP sont favorables à des accords avec le FN

SONDAGE Pour les élections locales...

J. M.

— 

Une affiche du front national lors d'un «déjeûner patriotique» à Palavas, en février 2010.
Une affiche du front national lors d'un «déjeûner patriotique» à Palavas, en février 2010. — DAMOURETTE/SIPA

Rama Yade va avoir du boulot. La secrétaire d’Etat voulait faire exclure Christian Vanneste de l’UMP pour s’être prononcé en faveur d’une alliance avec le Front national. Voilà qu’un tiers des sympathisants du parti présidentiel sont d’accord avec lui. En effet, selon un sondage Ifop pour le Nouvel Obs, 32% d’entre eux sont favorables à des accords électoraux entre l’UMP et le FN aux élections locales.

Dans les régions où le FN est fort, le chiffre monte même à 37%, soit à peu près la même proportion qu’en 1998 (36% des sympathisants UDF-RPR). Côté FN, 62% des sondés se montent favorables à cette idée. Dans les deux cas, cependant, les dirigeants des partis ne veulent même pas en entendre parler. Pour le moment.