Popularité en berne: Sarkozy sous la barre des 30%

P.K.
— 
Nicolas Sarkozy lors de son discours sur la ruralité, le 21 octobre 2010, à Bonneval, en Eure-et-Loir.
Nicolas Sarkozy lors de son discours sur la ruralité, le 21 octobre 2010, à Bonneval, en Eure-et-Loir. — AFP PHOTO LIONEL BONAVENTURE

La réforme des retraites voulue par Nicolas Sarkozy va peut-être améliorer les comptes de l’Etat à long terme, mais elle plombe la popularité du chef de l’Etat à court terme. Selon le baromètre Ifop publié dimanche dans le JDD, le président chute de trois points dans les sondages par rapport à septembre et ne recueille que 29% d'opinions favorables, son plus bas niveau depuis son élection.

 

C’est évidemment le projet de réforme des retraites qui est évoqué par les sondés pour expliquer leur désaveu, ainsi que l’absence de dialogue du gouvernement avec les partenaires sociaux.

 

François Fillon chute lui aussi. Il ne recueille que 47% d’opinions favorables, tout près de ses plus mauvais scores.

 

Le sondage a été réalisé par téléphone du 14 au 22 octobre 2010 auprès d'un échantillon représentatif de 1828 personnes âgées de 18 ans et plus.