Pays-Bas: Le parquet requiert la relaxe du leader d'extrême droite Geert Wilders

AFP

— 

Le parquet a requis vendredi la relaxe de Geert Wilders, jugé à Amsterdam pour cinq chefs d'incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans.
Le chef de file du parti d’extrême droite PVV était poursuivi pour avoir notamment qualifié l'islam de «fasciste» et réclamé l'interdiction du Coran qu'il avait comparé au livre «Mein Kampf» d'Adolf Hitler.
Geert Wilders encourt jusqu'à un an de prison ou 7.600 euros d'amende. Le jugement devrait être rendu le 5 novembre.