Eva Joly: «Les Verts ne deviennent généralement pas présidents»

AFP

— 

Eva Joly, qui défendra la candidature écologiste à la présidentielle 2012 en France, a reconnu avoir peu de chances pour ce scrutin mercredi lors d'une visite en Islande.
«Les Verts ne deviennent généralement pas présidents de la République, mais on ne sait jamais», a t-elle déclaré à Reykjavik où elle a annoncé démissionner de l'enquête sur l'effondrement du système financier islandais afin de se consacrer à sa candidature en France.
«Nous savons, depuis les élections européennes et régionales, que nous disposons d'une assise électorale plus large. Il est très difficile de prédire ce qu'il va se passer, mais je ne m'en inquiète pas pour le moment», a-t-elle déclaré.