Nicolas Sarkozy «portera seul la responsabilité» d'un blocage du pays, selon le PS

AFP

— 

La direction du Parti socialiste a estimé lundi que les syndicats avaient fait «tout ce qu'ils pouvaient» pour obtenir des négociations sur la réforme des retraites, et que Nicolas Sarkozy «porterait seul la responsabilité» d'un éventuel blocage du pays.
«Personne ne peut souhaiter une épreuve de force ni un blocage de l'économie de notre pays» mais «c'est Nicolas Sarkozy qui semble souhaiter l'épreuve de force», a déclaré le secrétaire national à la Communication, David Assouline, lors du point de presse hebdomadaire du PS.