Mélenchon: «Toute la gauche ne pourra pas se rassembler au second tour» derrière Aubry ou DSK

AFP

— 

L'eurodéputé Jean-Luc Mélenchon a estimé que si Dominique Strauss-Kahn ou Martine Aubry étaient désignés candidats en 2012, «toute la gauche ne pourra pas se rassembler au second tour», affirmant que «tout le monde ne passera pas sous les fourches caudines» du Parti socialiste.

Affirmant qu'il se «sentait capable» d'être le candidat du Front de gauche en 2012, il a toutefois souligné qu'il ne faisait pas de la présidentielle une «aventure personnelle»: «Il y aura un candidat commun du Front de gauche».