Il n'est «pas question de supprimer l'ISF» pour Jean-Marc Ayrault

AFP

— 

Jean-Marc Ayrault a estimé jeudi qu'il fallait supprimer «dès octobre» le bouclier fiscal mais qu'il n'était «pas question» de supprimer l'ISF, alors que 79 députés UMP s'apprêtent à déposer un amendement pour réclamer la suppression des deux mesures.
«Il y a une majorité à l'Assemblée nationale pour voter la suppression du bouclier fiscal, donc faisons le dès octobre pour que cela soit appliqué dès 2011», a réagi le patron des députés PS dans les couloirs de l'Assemblée.
Mais pour Jean-Marc Ayrault, «pas question de supprimer l'ISF» car sinon, « cela veut dire qu'on va faire un cadeau fiscal de 3,2 milliards d'euros», a-t-il poursuivi.