Nicolas Sarkozy «ne cèdera pas d’un centimètre» sur la délinquance

AFP

— 

Nicolas Sarkozy a affirmé jeudi à Vézelay qu'il ne reculerait «pas d'un centimètre» sur la délinquance et que les mesures annoncées dans son discours de Grenoble seraient appliquées dans leur «intégralité».
«Il faut faire reculer la délinquance. Dans une société démocratique, le rempart, c'est la gendarmerie et la police» et «si la gendarmerie et la police reculent, il n'y a plus rien», a-t-il affirmé.
Le chef de l’Etat s'exprimait devant des gendarmes, lors d'un déplacement dans l'Yonne consacré à la sécurité et l'attractivité des territoires ruraux.