Roms: la décision de Bruxelles «s'apparente à une dérive totalitaire», pour Nicolas Dupont-Aignan

AFP

— 

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République (DLR), a qualifié de «scandaleuse» la décision de principe prise mercredi par la Commission européenne d'ouvrir une procédure d'infraction contre la France, après les récents renvois controversés de Roms.
«En effet, Viviane Reding est membre d'un organe non élu, illégitime depuis le rejet par le peuple français du Traité de 2005 et dont la volonté de violer les souverainetés populaires s'apparente à une dérive totalitaire», selon le député (ex-UMP). «La France n'a donc pas d'ordre à recevoir d'une entité bafouant les principes élémentaires de la démocratie».