Politique

Emplois fictifs: Bertrand Delanoë a choisi «une voie juste», selon le PS

Paris Bertrand Delanoë a choisi «une voie juste pour le contribuable parisien» en obtenant un accord d'indemnisation de la part de l'ancien président Jacques Chirac et de l'UMP dans l'affaire des emplois fictifs, a estimé lundi le porte-parole du PS Benoît Hamon.
«La priorité de Delanoë était d'obtenir réparation. Réparation a été obtenue au prix d'un aveu de l'UMP qu'il y a eu emplois fictifs», s'est félicité Benoît Hamon lors du point de presse hebdomadaire du PS.