Les menaces terroristes sont «une diversion» pour Marine Le Pen

avec AFP

— 

Pour Marine Le Pen, vice-présidente du Front national (FN), l'annonce par le gouvernement de menaces d'attentats sur le sol français est «une diversion». «Ca me paraît assez suspect», a-t-elle dit sur France 5, dénonçant «ces déclarations tonitruantes pour nous dire que ce risque terroriste est épouvantable». «On nous explique même quasiment quelle forme va prendre ce risque ! Ca me paraît une étrange manière d'assurer la sécurité sur notre territoire», a-t-elle poursuivi.