Le FN salue l'arrivée de l'extrême droite au Parlement suédois

AFP

— 

Le Front National, par la voix de son vice-président Bruno Gollnisch, s'est «félicité» lundi de la percée de l'extrême droite aux élections législatives, dimanche en Suède, estimant que «ce succès précède sans aucun doute d'autres percées électorales de forces nationales et patriotiques en Europe».
Pour la première fois, l'extrême droite des Démocrates de Suède (SD) va siéger au parlement. En obtenant 5,7% des suffrages, le SD a obtenu d'emblée, dimanche, 20 sièges.
«Progressivement, les peuples prennent conscience que le mondialisme fait partout les mêmes ravages. Ils commencent à réagir, y compris contre les notables politiques et économiques qui en sont les complices. Ce succès précède sans aucun doute d'autres percées électorales de forces nationales et patriotiques en Europe», ajoute Bruno Gollnisch dans un communiqué.