Roms: l'ONU juge la politique française «préoccupante»

AFP

— 

La Haut commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Navi Pillay, a jugé lundi «préoccupante» la «nouvelle politique» du gouvernement français envers les Roms qui ne peut qu'exacerber leur «stigmatisation» et leur «extrême pauvreté».
Ouvrant la 15ème session du Conseil des droits de l'homme de l'ONU à Genève, Navi Pillay a «exhorté les Etats Européens dont la France à adopter une politique permettant aux Roms de surmonter leur marginalisation».
«Il n'y a pas de problème Rom», a réfuté pour sa part le représentant de la France Jean-Baptiste Mattei. «Jamais les autorités françaises n'ont stigmatisé des personnes appartenant à une minorité en fonction de leurs origines».