François Fillon refuse de rencontrer des militants UMP musulmans manifestant contre les amalgames

POLITIQUE Le Premier ministre a quitté la fête départementale de son parti dans les Bouches-du-Rhône par une porte dérobée...

J. M.

— 

François Fillon à Matignon.
François Fillon à Matignon. — E. Piermont/AFP

Le Premier ministre était venu samedi défendre la politique de son gouvernement à la fête départementale de l'UMP des Bouches-du-Rhône. Mais pendant que François Fillon fustigeait dans son discours la «démagogie» du PS, une centaine de personnes manifestait aux abords du domaine de Méjanes près des Saintes-Maries-de-la-Mer, pour protester contre les déclarations stigmatisant les musulmans.

«Aujourd'hui, on est venus pacifiquement vous montrer que les musulmans de France ne sont pas responsables de l'insécurité comme on le laisse dire au sein du gouvernement», a indiqué une participante à RTL. Parmi les manifestants, de nombreux musulmans, certains brandissant leur carte de l’UMP. Le Premier ministre, malgré leur demande d’être reçus, s’est éclipsé par une porte dérobée.

En raison de débordements systématiques sur ce type de sujets, nous nous voyons contraints de fermer cet article aux commentaires. Merci de votre compréhension.