Le ministre du Travail espagnol quitte son poste

AFP

— 

Le ministre espagnol du Travail Celestino Corbacho, architecte d'une réforme contestée pour fluidifier le marché du travail face à un chômage record, quittera son poste à l'automne pour participer aux élections régionales catalanes, a indiqué vendredi son ministère.
Celestino Corbacho, 60 ans, avait rejoint le gouvernement le 14 avril 2008 après la réélection de José Luis Rodriguez Zapatero et avait dû affronter la crise financière et l'éclatement de la bulle immobilière, qui se sont traduits par une récession pendant plus de douze mois et une forte hausse du nombre de demandeurs d'emploi en Espagne.