Plus d'un Français sur deux estime que Kouchner aurait dû démissionner

SONDAGE Après le virage sécuritaire de l'exécutif et la polémique sur les expulsions de Roms...

C. F. avec AFP

— 

HALEY / SIPA

Plus d'un Français sur deux considère que Bernard Kouchner aurait dû démissionner du gouvernement après le virage sécuritaire de l'exécutif et la polémique sur les expulsions de Roms, selon un sondage réalisé par l'institut BVA pour La Matinale de Canal Plus de vendredi.

A la question «pensez-vous que Bernard Kouchner aurait dû démissionner?», 53% des personnes interrogées répondent «oui», contre 46% «non», tandis que 1% ne se prononcent pas. Le ministre avait lui-même affirmé qu'il avait «pensé à démissionner» après après les débats de cet été sur l’insécurité puis l’expulsion des Roms.

En ce qui concerne le bilan de Bernard Kouchner en tant que ministre des Affaires étrangères, 57% le jugent globalement inefficace après plus de trois ans au Quai d'Orsay, contre 42% l'estimant efficace.

Désaveu global sur son action et son bilan

«Personnalité politique trustant encore le haut de table au des baromètres d’image et d’opinion (bien qu’en nette baisse), Bernard Kouchner subit un désaveu global quant à son action et son bilan au gouvernement», écrit BVA.

Une majorité des Français (54%) juge par ailleurs que Nicolas Sarkozy n'a pas intérêt à poursuivre l’ouverture à des personnalités de gauche, dont Bernard Kouchner était la figure de proue, contre 43% qui y sont favorables (3% ne se prononcent pas).

Sondage réalisé par internet les 1er et 2 septembre auprès d'un échantillon de 1.068 personnes représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus, selon la méthode des quotas.