Remaniement: Dominique Bussereau confirme son choix de quitter le gouvernement

POLITIQUE Le secrétaire d'Etat aux Transports a envie de retourner au palais Bourbon...

avec AFP

— 

CHAMUSSY / SIPA

Il s’agira sans doute du seul départ volontaire. Dominique Bussereau a réitéré ce jeudi son choix de quitter le gouvernement pour retrouver les bancs de l'Assemblée nationale lors du prochain remaniement.

«C'est un choix que j'avais manifesté au président de la République il y a maintenant plus d'un an, qui était d'avoir une durée raisonnable de service ministériel et de pouvoir reprendre une durée raisonnable de service à l'Assemblée nationale», a-t-il déclaré en marge de l'inauguration d'un tronçon de l'autoroute A88, à Rônai (Orne).

«On n'est pas en CDI au gouvernement de la France, on est en CDD»

«Ce n'est ni une lassitude - je suis en pleine forme - ni un non-partage des choix du gouvernement. Je suis entièrement solidaire de tous les choix du gouvernement», a ajouté le secrétaire d’Etat aux Transports, soulignant qu'il sera «un soutien du président de la République, s'il est candidat en 2012, à 100%».

Dominique Bussereau a rappelé qu'il était ministre depuis bientôt huit ans et demi, et en outre président du conseil général de Charente-Maritime. «On n'est pas en CDI au gouvernement de la France, on est en CDD. Il faut savoir à un certain moment se régénérer, faire autre chose, quitte un jour à reprendre des responsabilités», a-t-il expliqué.