La gaffe d'Yves Leterme sur Twitter

POLITIQUE En voyage officiel au Congo, le Premier ministre a publié un message ambigu...

R.B-P.

— 

Le Premier ministre, Yves Leterme, à une conférence de presse le 8 mars 2010.
Le Premier ministre, Yves Leterme, à une conférence de presse le 8 mars 2010. — G. LICOVSKI / SIPA

«Pas du tout. Envie de vous connaître. Vous aussi?». C’est le tweet qu’a publié le Premier ministre sortant belge mercredi alors qu’il était en voyage officiel en République démocratique du Congo pour célébrer le 50e anniversaire de l’indépendance de cette ex-colonie belge.

Effacé tout de suite après avoir été publié, le texte était destiné à un «correspondant» rencontré lors d’une réception, selon l’entourage d'Yves Leterme. Le principal intéressé s’est ensuite justifié en prétextant que «ce doit être la chaleur» qui l’a fait agir ainsi.


Twitter comme outil de drague?
Mais la presse belge, qui s’est empressée de relayer l’information, a une toute autre version des faits. Selon le quotidien La Capitale, le Premier ministre démissionnaire «draguerait» sur Internet. Et le site Internet 7sur7 de se moquer d’Yves Leterme qui «lie connaissance sur Internet... et sur Twitter».

Ce jeudi, alors qu’il était interrogé par des journalistes, ce dernier a tenu à preciser que «ce message s’adressait pas à une femme mais à un homme»...

Un gaffeur invétéré

Alors que la Belgique connaît des difficultés politiques depuis plusieurs mois, ce chrétien démocrate flamand n’en est pas à sa première bourde. Déjà en août 2006, interrogé par Libération, il avait déclaré que les Belges francophones de Wallonie «n’étaient pas en état intellectuel» d’apprendre la langue flamande.

Il avait également été incapable d’expliquer en quoi consistait le 21 juillet en Belgique, date de la commémoration de la prestation de serment du roi des Belges Léopold 1er. Enfin en juillet 2007, Yves Leterme avait confondu les hymnes belge (La Brabançonne) et français (La Marseillaise) à l’occasion de la fête nationale belge.