Christian Blanc s'est fait offrir par le contribuable pour 12.000 euros de cigares

POLEMIQUE Et n'en a remboursé que 3.500 euros, correspondant à sa «consommation réelle de cigares»…

M.P. avec agence

— 

J. Naegelen/Reuters

Christian Blanc fume le cigare et il en fume beaucoup. D’après le Canard enchaîné, le secrétaire d’Etat au développement de la région capitale s’est fait offrir par l’Etat la bagatelle de 12.000 euros de «barreaux de chaises» en dix mois. Il en a remboursé 3.500 euros le 10 juin, rapporte l’hebdomadaire satirique à paraître mercredi.  

A l’AFP, son nouveau chef de cabinet, Jean-Marie Boutin, a expliqué que le remboursement de 3.500 euros de la part de l’ancien patron d’Air France correspondait à «la consommation réelle de cigares» du secrétaire d'Etat pour l' «année fiscale allant du 1er décembre 2009 au 31 mai 2010». Il a également précisé que le secrétaire d’Etat l’avait chargé de «mener un audit» pour faire la lumière sur la «zone grise» entre les 3.500 euros et les 12.000 euros.

 

Pour information, la boîte de 25 cigares Cohiba de très bonnes qualité coûte environ 500 euros sur internet. Avec 12.000 euros, l'ancien patron de la RATP a reçu 600 cigares...

Jean-Marie Boutin a également précisé que les services du sécrétariat d’Etat enverraient dans la soirée un communiqué pour préciser qui est à l’origine des fuites alimentant le «Canard». La semaine dernière, c'est Christine Boutin qui s'était fait "aligner" par l'hebdomadaire pour cumuler sa retraite et son salaire pour une mission...