Corinne Lepage - François Bayrou, c'est bel et bien fini

POLITIQUE Le mouvement Cap 21 de l'eurodéputée quitte le MoDem...

Avec agence

— 

Corinne Lepage, présidente de Cap21.
Corinne Lepage, présidente de Cap21. — WITT / SIPA

Le mouvement Cap 21 de l'eurodéputée Corinne Lepage, réuni en congrès ce week-end à Paris, a confirmé son divorce d'avec le Mouvement Démocrate (MoDem) de François Bayrou et son souhait d'être «un parti autonome» ouvert à la société civile et aux écologistes, selon un communiqué.

La «première décision» des adhérents du mouvement, lors de ce congrès, «a été de voter à une très large majorité le départ du Mouvement Démocrate», précise le communiqué. Fin mars, c'est le bureau politique de Cap 21 qui avait confirmé la décision de Corinne Lepage de claquer la porte du MoDem.

Les adhérents, ajoute le communiqué, se sont ensuite prononcés «pour la construction d'un pacte de transition écologique et démocratique», et de nouveaux statuts ont été adoptés offrant «la possibilité à d'autres formations de rejoindre Cap 21 dans un souci de rassemblement».

Rapprochement d'Europe Ecologie

«Cap 21 se montre notamment favorable à la réalisation d'une plateforme de discussion politique avec Europe Ecologie», souligne le texte, réaffirmant ainsi le désir de Corinne Lepage de travailler avec le mouvement de Daniel Cohn-Bendit. «La troisième voie, écolo-démocrate, sur laquelle se fonde Cap 21, conduit légitimement le mouvement à s'ouvrir aux autres formations démocrates et écologistes qui souhaitent la transition vers une société soutenable, équitable et désirable», justifie Cap 21.

Vice-présidente et cofondatrice du MoDem, avocate de profession, Corinne Lepage avait démissionné, après le premier tour des régionales, du parti de François Bayrou, laminé à ces élections. Elle dénonçait depuis des mois la gouvernance et la stratégie d'autonomie du Mouvement démocrate.