20 Minutes : Actualités et infos en direct
nouvelle fonctionElisabeth Borne de retour mardi à l’Assemblée nationale après son éviction

Elisabeth Borne va faire son retour à l’Assemblée nationale ce mardi, pour la première fois en tant que députée

nouvelle fonctionLe chef de la majorité présidentielle Sylvain Maillard lui aurait prévu une standing ovation
Elisabeth Borne.
Elisabeth Borne. - Christian Hartmann/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Très discrète depuis son remplacement à la tête du gouvernement par Gabriel Attal le 9 janvier 2024, l’ancienne Première ministre Elisabeth Borne va faire son retour à l’Assemblée nationale mardi 13 février. Celle qui a toujours été dans le gouvernement depuis 2017 avait en effet été élue députée du Calvados lors des législatives de juin 2022. Elle va donc pouvoir occuper pour la première fois cette fonction et jouer un rôle dans la majorité, comme l’explique Le Parisien.

« Ça va lui faire bizarre. Elle va voir ce que c’est que d’être de l’autre côté : répondre aux obligations de présence, suivre les consignes de vote même quand on n’est pas d’accord », a exprimé auprès de nos confrères un député du groupe Renaissance. Concrètement, celle qui a été surnommée « Madame 49.3 » va occuper la place n° 255, deux rangs plus haut que les membres du gouvernement. Malgré sa réputation acquise dans son ancien rôle, Elisabeth Borne semble confiante. « J’ai tout vécu : les attaques permanentes, les invectives, la violence », a-t-elle exprimé à nos confrères.

Quels objectifs en tant que députée ?

Ses premiers moments en tant que députée ne commenceront cependant pas par une entrée dans l’arène, mais par la réunion hebdomadaire des députés de la majorité, durant laquelle le patron du groupe Renaissance, Sylvain Maillard, aurait prévu une standing ovation. Sylvain Maillard fait d’ailleurs partie des personnes que l’ancienne membre du gouvernement a rencontrées ces dernières semaines, avec l’ancien président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand. Elle a pu discuter des détails de sa nouvelle vie d’élue, et notamment de la commission dans laquelle elle a choisi de siéger, celle des Affaires étrangères.

Ressourcée après une semaine de vacances au Maroc, Élisabeth Borne se dit « en pleine forme, pleine d’énergie ». Si elle ne semble pas avoir l’intention de structurer un courant au sein de son parti, l’ancienne Première ministre souhaiterait s’engager dans la campagne des Européennes afin de s’opposer aux extrêmes, en particulier la liste RN de Jordan Bardella. « A chaque fois qu’on va sur le fond, ça devient rapidement plus compliqué pour lui », a-t-elle affirmé à son sujet. Enfin, malgré les difficultés de la majorité présidentielle à désigner une tête de liste, elle souhaiterait avant tout maintenir l’unité du mouvement. « C’est notre bien le plus précieux », a-t-elle conclu.

Sujets liés