Pénurie de carburant : Borne annonce la prolongation de la ristourne de 30 centimes « jusqu’à mi-novembre »

SUCCES PROLONGATION La Première ministre était l’invitée du journal de TF1, ce dimanche soir

20 Minutes avec AFP
— 
Elisabeth Borne, la première ministre, le 16 octobre, sur TF1.
Elisabeth Borne, la première ministre, le 16 octobre, sur TF1. — GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

La Première ministre Elisabeth Borne a annoncé ce dimanche la prolongation de la ristourne de 30 centimes à la pompe de l’Etat « jusqu’à mi-novembre », en assurant que Total allait « également » prolonger sa remise de 20 centimes. « Nous allons prolonger cette remise sur les carburants jusqu’à mi-novembre et j’ai eu le PDG de Total cet après-midi qui va également prolonger sa ristourne », a annoncé la Première ministre au journal de 20 heures de TF1. La ristourne financée par l’Etat devait baisser à 10 centimes à partir du 1er novembre.

Par ailleurs, sur le front des pénuries, la Première ministre a prévenu qu’il y aurait de nouvelles réquisitions de salariés de dépôts pétroliers en cas de « situations très tendues » sur l’approvisionnement en carburant. « On est à peu près à 30 % de stations-service qui connaissent des problèmes d’approvisionnement sur au moins un carburant », « c’est trop », a regretté Elisabeth Borne en demandant aux salariés grévistes de TotalEnergies de « respecter l’accord majoritaire et de ne pas bloquer le pays ».