Marseille : La ville proposée pour accueillir le prochain congrès du PS

PARTI SOCiaLISTE « Marseille est politiquement, autour de son maire Benoît Payan, le symbole de notre capacité à gagner lorsque la gauche est rassemblée », a expliqué le porte-parole du PS

20 Minutes avec AFP
— 
Au 79e congrès du Parti socialiste, à Villeurbanne le 18 septembre 2021.
Au 79e congrès du Parti socialiste, à Villeurbanne le 18 septembre 2021. — Bony/SIPA

Le prochain congrès du PS se teindra-t-il du 27 au 29 janvier à Marseille ? C’est ce que va proposer la direction du parti ce mardi soir, lors d’un conseil national du parti, a-t-elle annoncé dans un communiqué. « Ce choix était pour nous une évidence », a expliqué le porte-parole du PS Pierre Jouvet.




« Marseille est politiquement, autour de son maire Benoît Payan, le symbole de notre capacité à gagner lorsque la gauche est rassemblée », a-t-il expliqué, et « elle est le symbole de notre capacité à changer la vie des gens aussi par des mesures concrètes au quotidien ». Il souligne également que le dernier congrès du PS qui avait eu lieu à Marseille, « c’était il y a 100 ans ».

La Nupes au cœur des débats

L’alliance de la gauche Nupes, entre LFI, le PS, EELV et le PCF sera au cœur du prochain congrès. Alors qu’Olivier Faure, partisan de cette union, ne cache pas sa volonté de briguer un nouveau mandat de premier secrétaire, 150 cadres socialistes, dont de nombreux proches de la maire de Paris Anne Hidalgo et de la présidente de la région Occitanie Carole Delga, plutôt hostiles à l’accord Nupes et à l’hégémonie de LFI dans cette alliance, ont signé dimanche une tribune appelant à des « refondations » du parti et de la gauche.

Ces signataires visent une « troisième voie » entre Olivier Faure et son opposante historique Hélène Geoffroy, la maire de Vaulx-en-Velin. Cette dernière, qui critique depuis des années l’effacement du PS, a aussi dévoilé samedi son projet pour « refonder, rassembler, gouverner ».