Rennes : Des incidents entre la police et des manifestants avant un meeting de Bardella

politique Des manifestants ont tenté d’empêcher la tenue d’un meeting du président par intérim du Rassemblement national ce dimanche à Bruz

J.G. avec AFP
Président par intérim du Rassemblement national, Jordan Bardella a tenu un meeting à Bruz près de Rennes ce dimanche.
Président par intérim du Rassemblement national, Jordan Bardella a tenu un meeting à Bruz près de Rennes ce dimanche. — AFP

Il venait faire campagne pour la présidence du Rassemblement national (RN). Mais la venue de Jordan Bardella à Bruz près de Rennes a été émaillée par des incidents ce dimanche en fin de matinée avec des affrontements entre policiers et manifestants.



La fédération d’Ille-et-Vilaine du RN a expliqué à l’AFP que des manifestants sont parvenus à s’infiltrer à proximité d’une ferme où devait se tenir le meeting. « Ils ont fait une attaque très coordonnée, ils ont brûlé des pneus, ils avaient des pétards qui ont explosé à côté d’enfants, c’est très grave », selon cette source.

Le meeting a bien eu lieu

« Cela a été extrêmement violent. Il y a des voitures qui ont été complètement détruites, elles ont des vitres brisées et sont cabossées », a poursuivi cette même source. La fédération a confirmé que Jordan Bardella a finalement pu accéder au lieu du meeting en voiture.

Dans un tweet, le président par intérim du Rassemblement national a réagi à ces incidents, pointant du doigt « des milices antifa » qui « ont tenté d’empêcher la tenue de ce rassemblement ici en Bretagne ». Contactée, la préfecture d’Ille-et-Vilaine n’était pas en mesure d’apporter de précisions dans l’immédiat.