Affaire Najlae: le préfet placé hors cadre à sa demande

POLITIQUE Il s'était senti désavoué par Nicolas Sarkozy...

M.N. avec agence

— 

Bernard Fragneau, le 4 mai 2006
Bernard Fragneau, le 4 mai 2006 — HADJ/SIPA

Bernard Fragneau, préfet du Centre et du Loiret, a été placé hors cadre à sa demande, a annoncé mercredi le communiqué du Conseil des ministres, après que le préfet s'est senti désavoué dans une affaire d'expulsion d'une lycéenne marocaine sans papiers.

>>Retrouvez notre décryptage sur le départ du préfet Fragneau en cliquant ici

Il sera remplacé par Gérard Moisselin, préfet de Champagne-Ardenne, préfet de la Marne, selon le communiqué du Conseil.

Il a fait quasiment toute sa carrière dans la préfectorale

Le préfet Fragneau s'était senti désavoué par Nicolas Sarkozy dans l'affaire de la lycéenne Najlae Lhimer -expulsée sur les ordres de la préfecture du Centre mais autorisée à revenir en France par le président- et avait demandé à être relevé de ses fonctions, affirmait dimanche le Journal du Dimanche.

Personnalité au caractère bien trempé, connu pour n'avoir pas sa langue dans sa poche, Bernard Fragneau a fait quasiment toute sa carrière dans la préfectorale. Sorti de l'ENA à la fin des années 1970, il a été titularisé préfet en 1996, passant par le Jura, l'Eure, l'Essonne et le Pas-de-Calais. Il est ensuite devenu préfet de région en 2007, en charge de Poitou-Charentes, avant d'être nommé à Orléans.