Dominique Paillé, Porte-parole de l'UMP à une conférence de presse.
Dominique Paillé, Porte-parole de l'UMP à une conférence de presse. — SIPA

REGIONALES

Dominique Paillé: «A élections régionales, conséquences régionales»

Dominique Paillé, porte-parole de l'UMP, explique à 20minutes.fr pourquoi ces résultats justifient les réformes du gouvernement...

Quels enseignements tirez-vous de ces résultats?

La gauche a indéniablement gagné en termes de voies sur un scrutin dont les enjeux sont régionaux, mais elle n’a pas gagné en termes de sièges puisqu’elle va en perdre par rapport à 2004. L’UMP récupère deux régions. La gauche est donc très loin du grand chelem annoncé par Martine Aubry. De son côté, l’UMP s’est confronté à la prime aux sortants. Demain nous analyserons le message qu’ont voulu nous faire passer les électeurs.

Le vote en faveur du FN est-il un vote contestataire?

Quand on regarde les résultats du FN, ramenés au score national, ce n’est pas énorme. Le FN fait à peu près 9%. Mais il est évident que ces électeurs ont formulé une angoisse à travers ce vote. Je pense que le thème de l’emploi, notamment, a beaucoup joué sur ce résultat. Nous sommes encore dans une situation de sortie de crise. Mais ces résultats ne changent rien, ils justifient nos réformes.

Aucun changement dans la politique du gouvernement n’est prévu?

A élections régionales, conséquences régionales. Nous allons tenir compte du message des Français. Mais il existe un autre message derrière ce vote: la moitié de la population s’est abstenue de voter (entre 49% et 49,5% selon les instituts). Ce chiffre justifie d’autant plus la nécessité de simplifier l’organisation territoriale que nous avons engagée.

Quels remaniements sont à attendre?

Ce n’est pas à moi de poser la question, mais au président. Nous avons le temps, nous regarderons sereinement les choses. Nous en tirerons les conclusions qui s’imposent et ce n’est pas de la langue de bois.


>> Retrouvez la carte des résultats du second tour par ici