Régionales: L'UMP et le PS à égalité au 1er tour des régionales... Hervé Novelli adresse un «triple zéro» à la gauche...

JOURNAL DES REGIONALES, J-5 Le buzz et tout ce qu'il faut savoir de la campagne...

20minutes.fr

— 

Dimanche, les 26 régions françaises de métropole et d'outre-mer sont invitées à renouveler leurs conseillers. Le buzz de la campagne et tout ce qu'il faut savoir - l'incontournable comme le plus anecdotique - c'est tous les jours dans le «Journal des régionales» sur 20minutes.fr…

Cet article est actualisé régulièrement, cliquez ici pour rafraîchir

Toutes les infos de la campagne de lundi sont ici

Mardi 9 mars 2010

L'UMP et le PS à égalité au 1er tour des régionales

A armes égales. L'UMP-Nouveau Centre et le PS seraient à égalité au 1er tour des régionales avec 29,5% d'intentions de vote selon un sondage Ifop pour Paris-Match diffusé mardi. En revanche, la totalisation des intentions de vote en faveur des listes de gauche s'établit à 52% contre 39,5% pour les listes de la droite parlementaire et de l'extrême droite, relève l'IFOP. Il souligne aussi que trois électeurs écologistes sur 10 des élections européennes voteraient le 14 mars en faveur du PS.

Le quotidien ordinaire d'un candidat

Le photographe de Libération, Laurent Troude, a choisi de suivre durant toute une journée, de 5h30 à 23h, la tête de liste du Front de Gauche en Ile-de-France, Pierre Laurent. Résultat: un diaporama musical de plus de 100 photos.

Hervé Novelli adresse un «triple zéro» à la gauche

Le secrétaire d'Etat chargé du commerce et des PME, tête de liste UMP-NC en région Centre, a appelé ce mardi les électeurs à «ne pas se tromper d'élection», voulant recentrer l'enjeu du scrutin à l'échelle régionale. «La question aujourd'hui n'est pas de sanctionner la politique du président de la République et de son gouvernement, mais bien celle de l'exécutif sortant "socialo-communo-écolo" de la région» qui mérite «un triple zéro», a déclaré Hervé Novelli, lors d'une réunion publique consacrée à la désertification médicale à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir).

Christian Jeanjean (UMP) débouté mais fait appel

Le candidat dissident de l'UMP en Languedoc-Roussillon a fait appel de la décision du tribunal de grande instance (TGI) de Paris qui l'a débouté ce mardi. Christian Jeanjean contestait les primaires UMP de mars 2009 où Raymond Couderc avait été désigné chef de file dans la région. Christian Jeanjean, maire de Palavas-les-Flots (Hérault), avait été alors suspendu «sans limite» après les primaires. A l'issue des élections, le bureau politique de l'UMP devrait statuer sur le sort des 22 candidats dissidents de la liste de Christian Jeanjean et déterminer s'il les exclut temporairement (entre un et trois ans) ou définitivement.

Laurent Wauquiez le sent bien pour l'UMP

Le secrétaire d'Etat à l'Emploi a affirmé ce mardi «sentir» la campagne régionale «frémir» en faveur de la majorité présidentielle, alors que les derniers sondages donnent la gauche gagnante au second tour de ce srutin. «La critique trop systématique (des socialistes) est en train de se retourner contre eux», a-t-il poursuivi, en jugeant que «l'anti-sarkozysme et les discours qui suent la haine, c'est un peu court».

On ne peut pas tout avoir

Alexis Prokopiev, candidat d'Europe Ecologie en Seine-Saint-Denis, est mi-figue mi-raisin au sujet du tract de son parti. Il s'exprime ainsi sur Twitter: «Premier tract avec ma tête dessus, je suis ému, même si la photo est moche».

Pour Bompard, Le Pen se «salit» tout seul avec ses attaques

Après l'épisode «bougnoule», la tête de liste de la Ligue du Sud en Paca Jacques Bompard, ex-FN, riposte. «En se laissant aller à dégouliner sur ses adversaire, Le Pen ne se rend même pas compte que c'est sur lui qu'il fait et qu'ainsi c'est lui-même qu'il salit», a-t-il déclaré, selon des propos repris par Libération. Il ajoute que ces «pathétiques bouffonneries servent d'éxutoire à sa personnalité méprisante».

Le FN maintient son objectif des 10%

Le parti d'extrême-droite «espère faire autour de 10% au niveau national», selon Marine Le Pen qui était l'invitée de France Info ce mardi. Cependant, la vice-présidente du FN dénonce «une campagne inéquitable» qui ne laisse pas suffisamment la parole aux candidats de son parti.

Le Centre resterait à gauche

Si la liste UMP d'Hervé Novelli arriverait en tête avec 31% au premier tour contre 27% pour la liste PS, un sondage OpinionWay-Fiducial pour RTL, Le Figaro et LCI donnerait la gauche (PS-Europe Ecologie) vainqueur au second tour avec 53% des voix, contre 36% pour l'UMP et 11% pour le FN en cas de triangulaire.

Jean-Jack Queyranne appelle lui aussi à voter «utile»

Le président socialiste sortant de la région Rhône-Alpes, qui se représente, a appelé lundi à un «vote utile» dès le 1er tour dimanche pour battre la droite en blâmant un «président de la République qui méprise les Régions». «A travers ce vote, nous dirons à nos concitoyens que nous refusons la contre-réforme des collectivités territoriales que veut le Président de la République», a déclaré l'élu devant près d'un millier de personnes lors d'un meeting public à Villeurbanne, aux portes de Lyon. Selon un sondage TNS-Sofres pour Le Progrès paru ce mardi, Jean-Jack Queyranne serait battu au premier tour par la candidate UMP, Françoise Grossetête, avec 25% contre 28%. Cependant, le report des voix à gauche permettrait aux socialistes de conserver la région au second tour.

Daniel Cohn-Bendit fustige les «écolo-cyniques» et les «écolo-sceptiques»

A six jours du premier tour des régionales, Daniel Cohn-Bendit a appelé lundi soir les électeurs à voter «utile et stratégique» pour une recomposition de la gauche d'ici 2012, espérant que l'Alsace qui hésite entre UMP, PS et Verts, montre la voie en menant au pouvoir les écologistes. «Le rassemblement ici en Alsace est exemplaire», «on joue la carte gagnante!», a estimé le chef de file d'Europe Ecologie (EE), fustigeant les «écolo-sceptiques» type Claude Allègre et les «écolo-cyniques» façon Nicolas Sarkozy, devant 900 personnes dont les eurodéputés José Bové et Eva Joly, réunies au Palais de la musique et des congrès de Strasbourg.