La carte des couacs de l'UMP... Des wagons réservés aux femmes?

JOURNAL DES REGIONALES, J-34 Le buzz et tout ce qu'il faut savoir de la campagne...

20minutes.fr

— 

Dans un peu plus d'un mois, les 26 régions françaises de métropole et d'outre-mer sont invitées à renouveler leurs conseillers. Le buzz de la campagne et tout ce qu'il faut savoir - l'incontournable comme le plus anecdotique - c'est tous les jours dans le «Journal des régionales» sur 20minutes.fr...

Retrouvez toutes les infos du samedi 6 février en cliquant ici


Cet article est mis à jour régulièrement, cliquez ici pour rafraîchir la page


Lundi 8 février


Languedoc-Rousillon: PS et Verts se rencontrent mardi
Hélène Mandroux, maire PS de Montpellier, rencontrera Jean-Louis Roumégas, tête de liste Europe Ecologie en Languedoc-Roussillon en vue d'une liste commune au 1er tour pour contrer Georges Frêche, a annoncé lundi François Lamy, proche de Martine Aubry. François Lamy, qui a joué un rôle de médiateur, a indiqué que cette réunion aurait lieu à 15h à Montpellier «pour voir les conditions d'une liste commune PS-Verts au premier tour». Jean-Louis Roumégas a confirmé ce rendez-vous à Montpellier. «On va parler d'abord du projet. On va voir avec qui il s'agirait de faire cause commune et sur quel projet. Le comité de pilotage d'Europe Ecologie qui se tient mercredi aura le dernier mot. Si on ne s'entend pas sur le premier tour, on s'entendra sur le second», a-t-il précisé.

Le PS dresse une carte des «couacs» de l'UMP

Et appelle les internautes à la compléter... Si vous voulez mieux comprendre le fonctionnement, Benoît Hamon l'explique ici.



L'UMP veut des wagons de RER réservés aux femmes

Bruno Beschizza, tête de liste de l'UMP pour les élections régionales en Seine-Saint-Denis, s'est prononcé pour la mise en place de wagons réservés aux femmes le soir dans les transports en Ile-de-France.
Interrogé sur France Bleu, il a affirmé que «dans les transports, systématiquement le soir (il fallait) faire en sorte que les femmes seules aient un accès privilégié dans le premier wagon, qu'il soit sur-vidéoprotégé, pour que les gens se sentent en sécurité».

Europe Ecologie lance son journal décalé

Il s'agit de «BADABOUM», décrit comme un «éco-journal gouvernemental interrégional».

Le PS attend la réponse d'Europe Ecologie
Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste (PS), a indiqué ce lundi que le parti attendait «la réponse» d'Europe Ecologie pour savoir s'ils feront liste commune avec celle menée par Hélène Mandroux, maire PS de Montpellier, en Languedoc-Roussillon, pour contrer Georges Frêche. «Aujourd'hui, nous considérons que la meilleure candidate pour garder la région à gauche est Hélène Mandroux», a martelé Benoît Hamon.

Jean-Paul Huchon ou «le fossoyeur de la région» Ile-de-France

Le délégué interministériel à l'outre-mer Patrick Karam, numéro deux sur la liste parisienne de l'UMP pour les régionales en Ile-de-France, a estimé ce lundi que le président socialiste de la région en était son «fossoyeur». «Il croit que la région lui appartient, sa seule ambition c'est d'être président à vie», a déclaré Patrick Karam qui estime que «deux-tiers de ses promesses ne sont pas tenues» depuis 12 ans. Jean-Paul Huchon «discrédite la politique», a-t-il ajouté.

Cécile Duflot appelle à voter pour un projet, pas pour un bilan

La secrétaire nationale des Verts, tête de liste régionale Verts-Europe Ecologie en Ile-de-France, a estimé ce lundi sur Radio Classique en visant la gauche, et plus particulièrement le PS, qu'il ne s'agissait «pas de voter parce que truc ou machin a un bon bilan», mais sur un projet alternatif. «On a vécu cette façon de faire campagne et on a vu ce que ça a donné», a-t-elle ajouté en référence aux échecs successifs du PS à la présidentielle.

Générations Mémoire Harkis demande la démission de Dominique Bussereau

L'association a demandé dimanche la démission du secrétaire d'Etat aux Transports après son dérapage verbal sur les Harkis, «pour sauver l'honneur du gouvernement». Interrogé jeudi par Europe 1 sur la présence de centristes sur la liste de la socialiste Ségolène Royal, Dominique Bussereau avait répliqué: «Oui enfin, elle rassemble des harkis, hein, si vous me permettez l'expression, des gens qui vont un peu dans cette affaire parce qu'ils n'ont pas d'autres moyens d'être élus». Peu après, le secrétaire d'Etat avait présenté ses excuses.


Dominique Bussereau : les régionales intéressent peu

Roger Karoutchi répond à Jean-Paul Huchon
Roger Karoutchi a fait part de son mécontentement face à l'hommage embarrassant que lui a rendu dimanche le président de la région Ile-de-France. "Monsieur Huchon affirme ne pas vouloir de polémique! Et il me tresse des couronnes de lauriers. Quel regret pour moi de ne pas avoir été plutôt suivi sur les propositions de l'UMP pendant 12 ans!", a déclaré Roger Karoutchi, 3e de la liste des Hauts-de-Seine, derrière André Santini (NC) et Rama Yade (UMP).

L'UMP largement battu par la gauche en Ile-de-France selon un sondage

La gauche et les Verts remporteraient largement les régionales en Ile-de-France, avec 55% des intentions de vote au second tour, face à l'UMP de Valérie Pécresse (45%), selon un sondage Opinionway-Fiducial pour le Figaro/LCI publié ce lundi. Dans ce focus Ile-de-France, 38% des personnes interrogées affirment qu'elles se prononceront en fonction d'enjeux nationaux, et 58% en fonction d'enjeux spécifiques à l'Ile-de-France.

Le PS progresse dans les sondages
L'UMP, avec 30%, arriverait en tête du premier tour des régionales s'il avait lieu dimanche prochain, devant le PS (27%) et les Verts-Europe Ecologie (10%), selon un sondage Opinionway-Fiducial pour Le Figaro/LCI, publié ce lundi. Et 60% des Français «estiment que la gauche va gagner dans leur région», 33% souhaitant le contraire, d'après un sondage Viavoice-Libération paru ce lundi.

Les préfectures régionales attendent les listes

Les candidats aux élections régionales vont pouvoir déposer ce lundi, à partir de 9h, dans les 26 préfectures régionales leurs déclarations de candidatures et leurs listes. Ils ont jusqu'au lundi 15 février à 12h pour le faire. La campagne électorale officielle (affichages, passages TV...) débutera elle le 1er mars.

Alfred Marie-Jeanne en quête d'un nouveau mandat en Martinique
Le député du Mouvement indépendantiste martiniquais (MIM) et président du conseil régional de la Martinique a confirmé dimanche sa décision de conduire une liste aux élections régionales pour défendre son bilan qu'il qualifie de «copieux, épatant et élogieux». Rien que ça!

Le PS ne veut pas «jouer au chat et à la souris» avec les Verts

François Lamy, conseiller politique de Martine Aubry, a répliqué dimanche à Jean-Louis Roumégas (Verts), accusant le PS de «jouer à l'Arlésienne» pour une liste commune en Languedoc Roussillon, que cette région «ne mérit(ait) pas qu'on joue au chat et à la souris». Le chef de file des Verts n'est pas opposé à la constitution d'une liste commune PS/Verts-EE, mais à la condition d'être tête de liste régionale.

Le NPA brocardé de toutes parts

Le parti d'Olivier Besancenot a été accusé dimanche par le PS et l'UMP d'avoir voulu faire un «coup électoral» avec la candidature d'une femme voilée aux régionales et le leader d'extrême-gauche été ironiquement invité à revenir aux sources en relisant Marx et Trotski. Olivier Besancenot s'est défendu dimanche en affirmant «ne pas avoir de leçon à recevoir, en particulier de la droite».

Luc Chatel appelle les siens à «rester zen»

Le porte-parole du gouvernement s'est dit dimanche «très prudent» à cinq semaines du premier tour des élections régionales, tout en jugeant «la situation très ouverte» dans plusieurs régions, en métropole (Centre,Franche-Comté, Champagne-Ardenne) et outremer. «Je ne serai pas comme Martine Aubry qui voit une France rose trois mois avant. Il faut rester très zen», a-t-il déclaré lors de l'émission «C Politique» de France 5. «A la fin, on aura des bonnes surprises», espère Luc Chatel.


Luc Chatel sur France 5