Le PS pimpe sa com'

POLITIQUE Le parti a présenté ce mardi son nouveau logo et sa nouvelle charte graphique...

Bérénice Dubuc

— 

Le nouveau logo du parti socialiste, rendu public le 12 janvier 2010.
Le nouveau logo du parti socialiste, rendu public le 12 janvier 2010. — DR

Le PS fait peau neuve. Ce mardi matin, en parallèle du lancement de son réseau social, la Coopol, le parti a lancé son nouveau logo et son nouveau site Internet. Enfin, «nouveau», c’est un bien grand mot. Parler de dépoussiérage serait peut-être plus juste. Le logo reprend les initiales du parti, avec à leur droite ses symboles originels, le poing et la rose. Les lettres «PS» sont en rose flashy, le tout dans un cartouche blanc reposant sur un bandeau vertical du même rose.

«On ne voulait pas tout changer, mais seulement poser le logo de façon protégée et rigoureuse, explique le PS. Auparavant, les initiales du parti étaient placées autour du poing et de la rose un peu au petit bonheur la chance, au-dessus, en dessous…»

De la cohérence pour une meilleure identification


Grégori Vincens, directeur associé de l’agence 4uatre, qui a créé ce nouveau «langage identitaire», confirme: «Nous avons étudié beaucoup de documents publiés par le PS, et nous avons réalisé que, non seulement le logo était assez peu visible, mais qu’en plus il n’était quasiment jamais le même.»

Les designers sont donc allés au delà du logo, pour créer une charte graphique et un langage identitaire pour l’ensemble des outils de communication du parti. Objectif: ramener de la cohérence, que tout soit toujours placé au même endroit pour que le logo soit immédiatement identifiable par le public. «Le cartouche blanc permet de rendre le logo plus visible, et le rose punchy redonne de la proximité, de la chaleur à la marque», analyse Grégori Vincens.

Ce nouveau «langage de marque» précise les «gènes» de la marque PS, qui seront présents dans tous les outils de communication, que ce soit les supports print (tracts, affiches, journal l’Hebdo, communiqués…), le site Internet du parti (avec par exemple une watermark sur les vidéos), ou lors des événements du parti, comme derrière les intervenants pendant les discours.