Les créateurs de possibles ouvrent leurs portes

WEB Le réseau social de l'UMP a été lancé ce jeudi. Visite guidée...

O.R.

— 

Capture écran du réseau social de l'UMP, les créateurs de possibles.
Capture écran du réseau social de l'UMP, les créateurs de possibles. — DR

Première observation: le réseau social de l'UMP, Créateurs de possibles, ne doit pas être optimisé pour Firefox: beaucoup de petits bugs de présentation laissent un goût d’inachevé. Mais poursuivons quand même la visite.

Niveau charte graphique, c’est assez simple: du bleu, du blanc et un peu de rouge. Le logo, un arbre sur fond bleu rappelle évidemment celui de l’UMP. On reste classique, sobre, efficace.

Un champ lexical sérieux

Sur les Créateurs de possibles, pas de «friends», comme sur Facebook, mais des «contacts». Plus froid pour un site qui se veut plus sérieux. On se connecte pour parler «initiatives» ou venir à des «évènements».

En gros, une initiative, c’est une idée, une proposition à laquelle on adhère. Par exemple «Taxe carbone: changeons nos comportements» ou encore «favoriser la mixité sociale... en supprimant les logements sociaux». Une fois le groupe rejoint, on peut y inviter des amis ou encore témoigner, pour apporter sa contribution ou proposer des actions, des liens, des informations.

Premiers balbutiements


Pour le moment, c’est un peu difficile d’avoir des amis. Il faut dire qu’il n’y a pas encore beaucoup de monde sur le site. Nicolas Sarkozy, François Fillon ou encore Nadine Morano n’ont même pas (encore?) créé leurs comptes. Heureusement, Xavier Bertrand est là, et il accepte ses nouveaux amis (... pardon «contacts») à tour de bras.

Quand aux initiatives ou évènements, c’est assez léger. Normal, le site vient d’être lancé. Mais on aurait pu imaginer quand même la création «d’initiatives» avant la mise en service du site. Les plus «populaires» d’entre elles ne comptent, pour le moment, qu’une vingtaine de soutiens. Il y a encore du chemin à faire avant de rattraper les groupes Facebook à plusieurs milliers de fans...

Une page perso accessible à tous

Sur la page de chaque «contact», ça fonctionne un peu comme sur Facebook: on voit l’ensemble de ses contacts, ses «actualités» (les évènements, les initiatives que l’on rejoint, etc.). La rubrique «mon crédo» permet de partager son slogan favori avec les autres utilisateurs du site.

Et pour mieux cerner avec qui on échange, on peut se décrire avec trois «j’aime» et trois «j’aime pas», à la Amélie Poulain. Enfin, on peut recommander des liens vers des blogs ou des sites de notre choix. Surprenant, parmi les suggestions des Créateurs de possibles, aux côtés du site de l’UMP: Google ou encore PagesJaunes.fr...

Evidemment, quand on a l’habitude de surfer sur Facebook, les Créateurs de Possibles, ça fait un peu léger pour le moment.