Le lipdub des jeunes de l'UMP dévoilé avant l'heure

POLITIQUE On y voit Valérie Pécresse, Christine Lagarde ou encore Rachida Dati se déhancher sur un tube de Plamandon...

M. D. et O. R.
— 

Attention, on se lâche chez les jeunes UMP! Après la baignade dans la Seine, les jeunes militants, soucieux de renouveler leur image, ont concocté un lipdub (un clip musical en playback) qui devait, officiellement sortir ce jeudi soir ou vendredi matin.


Mais voilà que des «journalistes qui manquent d'éthique», selon Benjamin Lancar, président des jeunes UMP, ont sorti une version piratée de la vidéo mercredi soir. Censé être présenté ce jeudi, il a été sorti par BFM-TV dans l'émission «Sarko Info» jeudi soir, et repris sur LePost. «Cela ne change pas notre plan de communication initial», confie Benjamin Lancar à 20minutes.fr, «on espère juste que la version piratée donnera envie aux gens de voir la vidéo officielle».


L’UMP veut «changer le monde».


Si le concept du lipdub n'a vraiment rien de nouveau, on reconnaît néanmoins que le nombre de personnalités qui apparaissent dans celui-ci est impressionnant et surprenant (on ne voit pas tous les jours Rachida Dati ou Jean-Pierre Raffarin pousser la chansonnette).




S'engager sérieusement «sans se prendre au sérieux»


Pour accompagner les images de ministres dans leur bureau ou sur le terrain, à l'image de Valérie Pécresse (Enseignement supérieur), qui se déhanche derrière la Tour Eiffel, l'UMP a choisi un ancien tube de Luc Plamondon, composé en 1976 et intitulé «Tous ceux qui veulent changer le monde».


«La chanson de Plamondon illustre un thème qui nous est cher. C'est un appel pour que les jeunes s'engagent en politique très sérieusement sans se prendre au sérieux», a expliqué  Benjamin Lancar, un ancien étudiant d'HEC.

Déjà fait par Europe Ecologie


La plupart des scènes du «lipdub», version UMP, ont été tournées à Seignosse (Landes), lors du campus d'été du parti qui s'était déjà donné comme slogan le titre de la chanson du parolier québecois. Seignosse avait aussi été le théâtre du dérapage de Brice Hortefeux et du doigt d’honneur d’Eric Besson...


Lors des européennes, Daniel Cohn-Bendit, José Bové, Eva Joly et des militants d'Europe Ecologie avaient inauguré avec succès les «lipdubs» politiques sur la chanson «La Crise» du groupe L'Homme Parle.

>> Qu'en pensez-vous? Selon vous quel est celui ou celle qui s'en sort le mieux? Ce lipdub vous donne-t-il une autre image de l'UMP? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous...