Qui a dit: «La France est un pays où il n'y a pas de place pour la burqa»

INDICE Sa femme préfère les robes de grands couturiers...

M. D. avec agence

— 

C'est Nicolas Sarkozy qui l'a déclaré, lors d'un déplacement ce jeudi à La-Chapelle-en-Vercors dans la Drôme. Le président de la république a tenu un discours sur l'identité nationale. Il a déclaré que la France était un pays «où il n'y a pas de place pour la burqa, où il n'y a pas de place pour l'asservissement de la femme».
 
Un pays de tolérance et de respect
 
«La France est un pays où il n'y a pas de place pour la confusion du spirituel et du temporel, la France est un pays de tolérance et de respect, mais elle demande aussi qu'on la respecte», a encore affirmé le chef de l'Etat. «La France est un pays où l'on ne demande à personne d'oublier son histoire et sa culture, mais elle demande à ceux qui veulent lier leur sort au sien de prendre aussi son histoire et sa culture en partage», a-t-il poursuivi.
 
«La France ne se pense pas comme un juxtaposition de communautés ou d'individus […], la France n'est pas seulement une communauté d'intérêts», selon lui. «Devenir français, c'est adhérer à une forme de civilisation, à des valeurs, à des mœurs», a t-il aussi ajouté.

La burqa en France

Une mission parlementaire sur le voile intégral, présidée par André Gerin (PCF) et dont le rapporteur est Eric Raoult (UMP), a été mise en place par l'Assemblée nationale début juillet.