Qui a dit: Les régionales vont «servir de primaires à gauche»

INDICE Il n'est pas encarté au Parti socialiste...

S. C. avec agence

— 

Noël Mamère avec José Bové, tête de liste de la région Sud-Ouest aux Européennes, lors d'un meeting «Europe Ecologie».
Noël Mamère avec José Bové, tête de liste de la région Sud-Ouest aux Européennes, lors d'un meeting «Europe Ecologie». — SIPA

Le député Verts Noël Mamère affirme, dans une interview au Monde daté de dimanche, que les régionales serviront de «primaires» au sein de la gauche.

«La gauche plurielle, c'est terminé»

«Nous avons un problème culturel avec nos partenaires de la gauche qui nous considèrent encore comme des sous-traitants spécialisés dans l'environnement», déplore le maire de Bègles. «Les régionales vont en quelque sorte servir de primaires à gauche».

En allusion à l'alliance constituée autour de Lionel Jospin en 1997, Noël Mamère tranche: «la gauche plurielle, c'est terminé. Le PS n'est plus au centre de la gauche, celui qui décide de notre destin collectif».

«Peur au PS»

«Il y a de fortes chances pour que, au soir du premier tour, nous nous retrouvions avec des résultats inédits, prévoit-il. Ils devraient permettre de discuter d'égal à égal avec les barons socialistes qui avaient tendance à choisir leurs écolos en fonction de leur petite cuisine locale».

«Les écolos, qui font si peur au PS, seront sans doute ceux qui permettront à la gauche de garder des régions que l'on croyait perdues, parce que la dynamique, c'est nous qui allons l'instiller», insiste le responsable écologiste. Enfin, Noël Mamère «n'imagine pas qu'à l'issue de cette séquence électorale, il n'y ait pas une présidence verte de région». Réponse en mars prochain.