Un gouvernement qui garde la ligne

SANTE Nicolas Sarkozy a lancé la mode, certains ministres suivent...

C. F.

— 

Le gouvernement Fillon IV, à la sortie du Conseil des ministres, le 24 juin 2009.
Le gouvernement Fillon IV, à la sortie du Conseil des ministres, le 24 juin 2009. — AFP/GERARD CERLES

Leur silhouette s'est affinée et ce n'est pas forcément sous l'effet du travail. Plusieurs ministres ont fondu ces derniers mois car ils carburent au fromage blanc allégé et au footing, souligne Le Parisien dans son édition datée de mardi (article payant). Une mode lancée, selon le quotidien, par Nicolas Sarkozy lui-même, qui a effectivement perdu du poids depuis son arrivée à l'Elysée, en se musclant sous la houlette de sa coach Julie Imperiali.
 
Interrogé par le journal, Jean-Michel Cohen, nutritionniste attitré des hommes politiques, confirme que «la mode des régimes, c'est l'effet du chef. La silhouette est devenue un véhicule de communication politique.» Fini le «gros qui rassurait», à l'image d'un Raymond Barre ou d'un Charles Pasqua.
 
«Soupe-fromage blanc-fruits rouges»
 
François Fillon, on le savait, court régulièrement, notamment en compagnie du chef de l'Etat. On apprend également dans les colonnes du Parisien que le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, court 15 km trois fois par semaine, que Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur, a suivi un régime drastique («soupe-fromage blanc-fruits rouges»), et que Bernard Accoyer, président de l'Assemblée nationale, n'a pas hésité à s'attaquer à l'étape du Tour de France autour du lac d'Annecy cet été.
 
A y regarder de plus près, pourtant, toutes les silhouettes au gouvernement n'ont pas forcément perdu un tour de taille. Des réfractaires au régime présidentiel?
 
Que pensez-vous de cette mode? Est-ce important qu'un ministre fasse attention à sa ligne? Cela vous est-il égal? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous...