Marie-George Buffet pour un «immense débat» d'idées à gauche

POLITIQUE Le PS est invité à y participer...

Avec agence

— 

La secrétaire nationale du PCF Marie-George Buffet a qualifié ces propos d'"irresponsables" et de "criminels".
La secrétaire nationale du PCF Marie-George Buffet a qualifié ces propos d'"irresponsables" et de "criminels". — Gérard Julien AFP/Archives
Marie-George Buffet (PCF) a proposé ce samedi, à la Fête de L'Humanité, à tous les partis de gauche, dont le PS, de devenir «partie prenante d'un immense débat d'idées pour l'émergence» d'un «projet», via la tenue d'ateliers ouverts à tous. 

Cette deuxième journée de rentrée politique du PCF a été marquée par l'accueil houleux réservé au ministre de la Culture Frédéric Mitterrand, sifflé et insulté par quelque dizaines de personnes

Besancenot absent 

Devant Claude Bartolone (PS), Cécile Duflot (Verts), Jean-Luc Mélenchon (Parti de Gauche), Arlette Laguiller et Nathalie Arthaud (LO) et Christian Picquet (Gauche unitaire, ex-NPA), la numéro un communiste, qui recevra dimanche matin Martine Aubry, a souhaité «ouvrir une autre voie», lors d'un discours sur le stand du PCF à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). 

Seul absent de marque à gauche, le leader du NPA Olivier Besancenot, qui ne devait se montrer dans les allées de la Fête qu'en fin d'après-midi. 

Des ateliers ouverts à tous 

«Si tous et toutes ensemble, nous devenions partie prenante d'un immense débat d'idées pour l'émergence» d'un «projet», a-t-elle proposé, souhaitant «faire des majorités dans les luttes» et aussi dans les élections, à commencer par les régionales. 

Elle a de nouveau proposé à ses partenaires du Front de gauche (constitué notamment avec le Parti de Gauche et Gauche unitaire pour les européennes), de «co-organiser des ateliers du projet» (démocratie, argent, culture, modes de développement) auxquels sont invitées à participer «toutes les associations de gauche», PS compris.