Qui a dit: Le bug sur le remaniement, «c'est une connerie de débutant»

POLITIQUE Indice, ses relations avec François Fillon ne sont pas toujours au beau fixe...

C. F.

— 

Nicolas Sarkozy n'a visiblement pas apprécié le «bug» informatique de Matignon sur le mini-remaniement. «Quand on est Premier ministre, il faut au moins choisir ses collaborateurs», aurait déclaré le chef de l'Etat au sujet de François Fillon, qualifiant cette bévue de «connerie de débutant», affirme le Canard Enchaîné ce mercredi.
 
Pendant trois jours, les noms d'Axel Poniatowski (député UMP), Frédéric Lefebvre (porte-parole de l'UMP), et Paul Giacobbi (président PRG du conseil général de Haute-Corse) sont apparus sur le site du gouvernement, en tant que nouveaux secrétaires d'Etat. Repérée le 28 août, la bourde a été immédiatement corrigée. Trop tard au goût du président de la République.
 
«39 ministres, ça suffit!»

Matignon a invoqué l'erreur d'une employée du Service d'information du gouvernement (SIG), qui a d'ailleurs été mutée mardi, même si l'on ignore encore où elle sera transférée. En réalité, selon le Canard, l'Elysée n'aurait pas informé les services du Premier ministre que Nicolas Sarkozy avait changé d'avis concernant le mini-remaniement, évoqué après les élections européennes et reporté plusieurs fois. «Je ne vais pas encore ajouter des ministres. En période de crise, 39 ministres, ça suffit comme ça!», aurait expliqué le président à ses conseillers le 25 août, rapporte l'hebdomadaire satirique. Aurait-il oublié de le dire à François Fillon, quand celui-ci lui a rendu visite au Cap Nègre?

Dans une interview au Figaro magazine à paraître samedi, le Premier ministre assure en tout cas qu'il n'y auait pas de remaniement prévu dans les prochaines semaines.