Attac tient aussi son université d'été à Arles

POLITIQUE L'association entend «proposer de véritables alternatives» au néolibéralisme...

Avec agence

— 

L'affiche de l'Université d'été d'Attac, du 21 au 25 août 2009.
L'affiche de l'Université d'été d'Attac, du 21 au 25 août 2009. — DR

A une petite demi-heure de Nîmes (Gard), où les Verts tiennent leurs journées d'été, Attac France ouvre ce vendredi son université d'été à Arles (Bouches-du-Rhône). Au programme du week-end: «proposer de véritables alternatives» au néolibéralisme.

L'association altermondialiste compte plus de 350 inscrits pour cet évènement, un chiffre comparable à celui enregistré avant le début de l'«Université citoyenne» de Toulouse il y a un an, mais elle prévoit une participation inférieure à l'an dernier: quelque 500 personnes contre 750 en 2008, et attribue cette possible baisse à un potentiel d'inscriptions sur place moins fort à Arles.

Plus de 60 débats sont prévus sur des thèmes comme «Faut-il dépasser le capitalisme?», «Une société plus juste», «Urgence climatique» ou «Des politiques alternatives», avec la participation notamment de plusieurs économistes membres d'Attac, tels Jean-Marie Harribey, Thomas Coutrot, Pierre Concialdi ou Jacques Cossart.