Victoire de l'UMP Maryse Joissains à la municipale d'Aix-en-Provence

ELECTION L'opposition veut déposer un recours devant le Conseil d'Etat...

Avec agence

— 

La maire UMP sortante d'Aix-en-Provence, Maryse Joissains, pendant la campagne pour les élections municipales en février 2008.
La maire UMP sortante d'Aix-en-Provence, Maryse Joissains, pendant la campagne pour les élections municipales en février 2008. — P. MARSAUT / REPORTAGES / 20 MINUTES

Une victoire de peu. La maire sortante UMP d'Aix-en-Provence, Maryse Joissains, a battu dimanche son rival de l'alliance PS-Modem-Verts Alexandre Medvedowsky à l'élection municipale en remportant 50,22% des voix, a annoncé la préfecture des Bouches-du-Rhône, dimanche soir.

La liste Ensemble pour Aix, conduite par Maryse Joissains (UMP) a recueilli 21.617 des suffrages (50,22%) contre 21.430 voix à la liste Tous ensemble pour Aix (49,78%) d'Alexandre Medvedowsky, selon les résultats officiels.

Irrégularité du scrutin

Tout en reconnaissant sa défaite, Alexandre Medvedowsky a annoncé qu'il allait déposer un recours devant le tribunal administratif contre cette élection, "compte-tenu, a-t-il dit, des nombreuses irrégularités qui ont été commises par Mme Joissains dans cette campagne, par des tracts diffamatoires".

"Nous allons demander vérification de l'ensemble des opérations électorales et notamment des procurations et des conditions dans lesquelles certaines procurations ont été établies parce qu'on a quelques doutes sur sujet", a-t-il ajouté.

Ces élections ont été organisées à la suite de l'invalidation du scrutin de 2008 par le Conseil d'Etat qui avait estimé que les résultats avaient pu être faussés par "des propos et des insinuations d'une gravité inadmissible" durant la campagne. C'est la quatrième annulation d'un scrutin en 40 ans à Aix-en-Provence.