Soupçons d’emploi fictif : Fabien Roussel entendu en audition libre fin août

ENTRETIEN Fabien Roussel conteste ces accusations

20 Minutes avec AFP
Le chef du parti communiste Fabien Roussel est soupçonné d'avoir eu un emploi fictif.
Le chef du parti communiste Fabien Roussel est soupçonné d'avoir eu un emploi fictif. — Gabrielle CEZARD/SIPA

Le numéro un du parti communiste est soupçonné d’avoir été payé comme assistant d’un député entre 2009 et 2014, sans avoir réellement travaillé pour le Parlement. Fabien Roussel a été entendu fin août en audition libre à ce sujet, a indiqué ce lundi une source proche du dossier, confirmant une information de RTL.

Fabien Roussel, qui conteste ces accusations, a été entendu par les enquêteurs de l’OCLCIFF (Office central de lutte contre les infractions financières) dans le cadre d’une enquête du Parquet national financier (PNF) pour « détournement de fonds publics ».