Vague de chaleur : Elisabeth Borne appelle à la mobilisation des ministres face aux risques

VIGILANCE Si l’intensité et la durée du phénomène sont encore difficiles à prédire, selon Météo France, des pointes à 39°C sont attendues mardi

20 Minutes avec AFP
— 
Elisabeth Borne.
Elisabeth Borne. — Alain JOCARD / AFP

Des pointes à 39 °C dès mardi dans le sud du pays, et des pics de chaleur un peu partout sur la France… Le pays s’apprête une nouvelle fois à transpirer cette semaine. Pour faire face à ce nouvel épisode, pas encore qualifié de caniculaire, la Première ministre veut tout le monde sur le pont.

Elisabeth Borne a ainsi demandé à tous les ministres de se mobiliser pour faire face aux conséquences de la vague de chaleur selon les services de la cheffe du gouvernement mardi matin.

Mobilisation générale

« La chaleur a un impact très rapide sur l’état de santé des populations, en particulier des personnes les plus vulnérables. Dans ce contexte, l’ensemble des acteurs sur les territoires doivent être mobilisés », rappelle Matignon dans un communiqué : « C’est le sens de l’instruction adressée par la Première ministre à ses ministres pour s’assurer de leur pleine mobilisation ».

L’intensité et la durée du phénomène sont encore difficiles à prédire, soulignent les experts de Météo France, mais les températures dépassaient déjà lundi les 30 °C sur une bonne partie du pays et sont attendues entre 36 °C et 38 °C dès mardi dans le Sud-Ouest et la vallée du Rhône, avec localement des pointes possibles à 39 degrés.


Messages de prévention pour les publics vulnérables

Matignon souligne que « le Gouvernement veillera à l’activation du dispositif ORSEC "gestion sanitaire des vagues de chaleur" sur l’ensemble des départements en alerte canicule, à la mobilisation et à la sensibilisation de l’ensemble des acteurs » tels que les services de l’Etat, les collectivités territoriales, les établissements de santé et médico-sociaux (notamment les établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes). Seront aussi pris en compte les entreprises les plus exposées au travail en extérieur, les entreprises de transport mais aussi les organisateurs d’évènements sportifs ou culturels.

Les messages de prévention doivent également se multiplier auprès des personnes fragiles (« nourrissons, personnes âgées, personnes en situation de handicap, femmes enceintes ») ou des personnes surexposées à la chaleur (« personnes sans abri, travailleurs surexposés à la chaleur, sportifs »). Selon Météo France, « on s’attend a minima à une durée de huit à dix jours », avec un pic probablement « entre samedi et mardi prochain » 19 juillet.