Le gouvernement a fait une série d’annonces ce jeudi pour protéger le pouvoir d’achat des Français

MESURES Retrouvez toutes les informations de cette journée politique du jeudi 7 juillet

X.M. et M.d.F
— 
L'augmentation des prix du carburant est au centre des préoccupations de nos lecteurs
L'augmentation des prix du carburant est au centre des préoccupations de nos lecteurs — SYSPEO/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Face à l’inflation, le gouvernement va dévoiler une série de mesures très attendues destinées à protéger le pouvoir d’achat des Français. Un véritable examen de passage pour sa majorité relative à l’Assemblée face à des oppositions à l’offensive. Deux textes doivent être présentés.
  • Elisabeth Borne a appelé à « bâtir ensemble » des « compromis » pour répondre aux défis économiques ou climatiques lors de sa déclaration de politique générale mercredi au Parlement, sans convaincre les oppositions qui ont exprimé leur « défiance » et fustigé un discours creux.
  • La motion de censure déposée par les groupes ne sera pas discutée avant vendredi, voire mardi.

A VOIR

A LIRE AUSSI

 

Ce live est maintenant terminé, merci de l’avoir suivi avec nous !
19h53 : Le Sénat demande la réouverture de mines en France

Dans un rapport de 300 pages, intitulé « Cinq plans pour reconstruire la souveraineté économique », des sénateurs proposent de relancer la filière minière française. Un moyen de contourner, selon eux, la dépendance du pays en minéraux et métaux critiques pour la fabrication d’équipements indispensables à la transition énergétique, allant des pâles d’éoliennes aux batteries électriques, en passant par les électrolyseurs d’hydrogène.

19h39 : Quelles aides pour les étudiants face à l’inflation ?
  • Le repas à un euro dans les restaurants universitaires est maintenu pour l’année universitaire 2022-2023 pour l’ensemble des étudiants boursiers et ceux identifiés comme précaires par le Crous.
  • Les bourses sur critères sociaux revalorisées de 4 % à la rentrée. Le montant des bourses s’échelonnait pour l’ensemble de l’année universitaire 2021-2022 de 1.042 euros (échelon 0) à 5.736 euros (échelon 7) sur 10 mois.
  • Les étudiants précaires bénéficieront de l’aide exceptionnelle de rentrée de 100 euros. Cette mesure concernera les étudiants boursiers sur critères sociaux, ceux bénéficiant d’une aide annuelle des Crous et les bénéficiaires des APL (Aide personnalisée au logement) qui ne résident pas chez leurs parents, soit 1,5 million d’étudiants.
19h21 : Jean Castex a retrouvé du boulot

Emmanuel Macron « envisage, sur proposition de la Première ministre » Élisabeth Borne, de nommer l’ancien Premier ministre au poste de président de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France. Cette Agence est actuellement présidée par Christophe Béchu, nommé lundi ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires.

19h18 : Macron se rendra « prochainement » en Algérie

A l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, Emmanuel Macron a adressé à son homologue Abdelmadjid Tebboune « un message d’amitié et de solidarité, accompagné des félicitations les plus sincères à votre pays ». Dans cette lettre, il assure également qu’en réponse à l’invitation du président, il sera « heureux de venir en Algérie prochainement pour lancer ensemble ce nouvel agenda bilatéral, construit en confiance et dans le respect mutuel de nos souverainetés ».

19h15 : Les principales mesures du gouvernement pour protéger le pouvoir d'achat des Français
  • Les revalorisations anticipées de 4% des pensions de retraite et des prestations sociales
  • Augmentation de 3,5% du traitement des agents publics
  • Un chèque alimentaire de 100 euros, auquel il faudra ajouter 50 euros par enfant
  • La prolongation de la remise carburant de 15 à 18 centimes
  • La prolongation du bouclier tarifaire sur l'énergie
  • La suppression de la redevance
  • Le triplement de la prime Macron
19h03 : Le gouvernement va sortir 12,7 milliards d’euros pour renationaliser EDF

Dans le cadre d’un « investissement pour l’indépendance énergétique » de la France, le gouvernement a inscrit « 12,7 milliards d’euros en compte d’affectation spéciale du Trésor pour financer l’opération de nationalisation d’EDF », mais aussi « d’éventuelles autres opérations qui pourraient être nécessaires d’ici la fin de l’année », a déclaré le ministre de l’Économie Bruno Le Maire.

18h30 : Jusqu’à 300 euros pour se rendre à son travail en voiture

La prime que le gouvernement mettra en place dès le 1er octobre pour aider les salariés qui prennent leur voiture pour se rendre au travail atteindra jusqu’à 300 euros, a annoncé le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. « L’indemnisation sera de 200 euros » pour les personnes dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 9.400 euros « et de 100 euros » pour celles dont le revenu fiscal est situé entre 9.400 et 14.100 euros, avec « une majoration de 50 % pour tous ceux dont le travail est à plus de 30 km de leur lieu d’habitation », a-t-il précisé à la sortie du Conseil des ministres.

18h24 : Le gouvernement se penche sur les minimas inférieurs au Smic

Avec les revalorisations successives du Smic depuis octobre 2021, le nombre de branches affichant des minima inférieurs au Smic est « inhabituellement élevé » note le ministre du Travail Olivier Dussopt à l’issue d’une réunion avec syndicats et patronat. « Sans se substituer aux partenaires sociaux et à la négociation collective, le gouvernement utilisera l’ensemble des leviers à sa disposition afin d’atteindre à terme l’objectif d’une résorption totale des situations de minima de branche inférieurs au Smic », a-t-il promis.

17h43 : Des membres de Génération.s rejoignent le projet de « l’écologie politique porté au sein d’EELV »

Selon une information de notre confèreres du JDD, militants, responsables politiques et élus issus de Générations choisissent en rejoignant EELV de s'engager pleinement dans le processus de refondation et de rassemblement de l’écologie politique engagé par ce parti.

17h15 : Et le prix du meilleur tweet du jour revient à...

 

17h05 : Paris veut rénover 40.000 logements privés par an d'ici 2030

Le Conseil de Paris a validé jeudi un nouveau plan d'aide aux travaux de rénovation énergétique des logements privés de la capitale, avec un budget de près de 60 millions d'euros et un objectif ambitieux de 40.000 logements rénovés par an à l'horizon 2030.

16h50 : FLASH INFO

 

16h30 : Silence ! Conseil des ministres en cours

Depuis 16h le Conseil des ministres dédié au projet de loi sur le pouvoir d’achat est en cours. Les mesures seront ensuite présentées au Parlement.

 

16h08 : La RATP accorde 2,2 % d’augmentation à ses salariés

La RATP a proposé à ses salariés une augmentation de 2,2 % accompagnée de primes pour les salaires les moins élevés, a indiqué le transporteur jeudi.

La direction a reçu les syndicats « pour examiner ensemble les conséquences de l’inflation pour les salariés et prendre des mesures immédiates en faveur du pouvoir d’achat », a précisé la régie dans un communiqué.

15h55 : Les avocats de Taha Bouhafs dénoncent une procédure interne « hors du droit »

Les avocats du journaliste Taha Bouhafs dénoncent une procédure « hors du droit », menée par le Comité de suivi des violences sexuelles et sexistes (CVSS) de La France insoumise, qui l’empêche selon eux de répondre aux accusations le visant, dans un communiqué.

« Taha Bouhafs entend, par la voie de ses conseils, réaffirmer son droit de connaître les accusations dont il fait l’objet afin de pouvoir y répondre, au même titre que n’importe quel citoyen publiquement accusé », écrivent ses trois avocats Mes William Bourdon, Raphaël Kempf et Vincent Brengarth.

15h20 : Retour sur le discours de politique générale - très chahuté - d'Elisabeth Borne

Moqueries, invectives et même des mimes... Le discours de politique générale d'Élisabeth Borne a été chahuté par les oppositions. Nos confrèrer de BFMTV font le point.

15h : La motion de censure de gauche sera débattue lundi à 16 heures à l’Assemblée Nationale

La motion de censure de l’alliance de gauche Nupes contre le gouvernement d’Élisabeth Borne sera débattue et soumise au vote lundi à partir de 16H00 à l’Assemblée nationale, a-t-on appris jeudi de source parlementaire.

Ce calendrier sur cette motion déposée mercredi, juste avant la déclaration de politique générale de la Première ministre, a été fixé en conférence des présidents de l’Assemblée. Son adoption est très peu probable, le RN et LR ne la soutenant pas.

14h50 : « Ni buzz ni affrontements » au planning pour Eric Coquerel

 

14h35 : « Annoncer à la rentrée le report du départ à la retraite, c'est le chaos social », affirme Laurent Berger

Le secrétaire général de la CFDT a accordé une interview à nos confrères de Libération dans lequel il ne cache pas son pessismise quand au sujet de la retraite avec ce tout nouveau gouvernement : « Il serait dingue de croire à un débat serein sur les retraites. On sera vent debout », affirme-t-il.

14h08 : Le mystère du changement de nom de LREM en « Renaissance » dévoilé

Stéphane Séjourné, candidat pour prendre la tête du parti présidentiel, explique au Figaro ce choix. « Nous l’appelons Renaissance : comme au XVIe siècle, lorsque les humanistes avaient revisité les textes antiques, nous devrons revoir les principes qui ont fondé notre engagement politique depuis cinq ans. Nous devons retrouver l’esprit de conquête de 2017, le goût du risque, du dépassement politique, du terrain et surtout la confiance envers l’action militante. Nous devons redevenir des outsiders dans notre démarche intellectuelle et nous départir de l’embourgeoisement qui peut guetter des partis politiques déjà constitués. »

13h57 : Mathilde Panot qui parle de la « rescapée » Elisabeth Borne continue de faire du bruit

Hier la résidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale a qualifié la Première ministre de « rescapée », alors que celle-ci est fille de déporté. Une « impardonnable dérive mélenchoniste » pour le ministre délégué aux Transports Clément Beaune, tandis que François Ruffin sur LCI ne voit pas « où est le problème ». « Ce n’est même pas une maladresse. Elle est rescapée d’une catastrophe électorale ».

De son côté, Mathilde Panot a dû justifier son propos sur les réseaux.


 

13h46 : Les bourses bientôt augmentées ?

Selon les informations de franceinfo, les bourses sur critères sociaux vont être augmentées de 4 % dans le cadre d’une mesure réglementaire. Cette hausse devrait être annoncée par la Première ministre Elisabeth Borne, mais ne fera pas partie du projet de loi pouvoir d’achat qui passe cet après-midi en Conseil des ministres.

13h37 : Darmanin en lutte avec le soleil à la journée de la police nationale

 

13h17 : Arrêtez de poser « des questions cons » à Elisabeth Borne

 

13h05 : La Banque de France met en garde le gouvernement sur les aides à l’inflation

Les mesures gouvernementales ont un « coût budgétaire significatif » et elles « devraient autant que possible demeurer temporaires et ciblés », affirme François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, dans sa traditionnelle « lettre au président », transmise comme chaque année aux présidents de la République, de l’Assemblée nationale et du Sénat.

Le choc économique issu de la guerre en Ukraine « ne justifie nullement un nouveau « quoiqu’il en coûte » », face à la « diminution limitée » des marges des entreprises et au « ralentissement pour un temps » du pouvoir d’achat des ménages, insiste le gouverneur, qui souligne la nécessité de veiller au sort des ménages les plus défavorisés.

 

12h43 : Bientôt 200 nouvelles brigades de gendarmerie

 

12h20 : C'est Jean-Luc Mélenchon qui va être déçu !

 

11h59 : Le HCFP sceptique sur les prévisions du gouvernement

Une prévision de croissance « un peu élevée » et des anticipations d’inflation « un peu sous-estimées » : dans un avis rendu jeudi matin, le Haut Conseil des Finances publiques se montre sceptique sur la trajectoire budgétaire envisagée par le gouvernement pour 2022.

« Le Haut Conseil estime que la prévision de croissance pour 2022 du gouvernement n’est pas hors d’atteinte mais est un peu élevée », est-il résumé dans l’avis.

11h45 : Vous avez loupé le discours de politique générale d'Elisabeth Borne ?

Pas de panique, notre journaliste Rachel Garrat-Valcarcel vous résume cette journée.

 

11h30 : Une dissolution des les mois à venir ?

 

11h20 : La renationalisation d’EDF ne fait pas l’unanimité

Projet imprécis, risque de démantèlement : les oppositions accueillaient jeudi avec circonspection l’annonce la veille par la Première ministre du projet de renationaliser à 100 % EDF, lourdement endetté et mis au défi de lancer un nouveau programme nucléaire.

Une renationalisation à 100 % du groupe déjà détenu à près de 84 % par l’Etat « n’a aucun autre intérêt qu’en réalité démanteler EDF comme l’exige l’Union européenne », a affirmé la présidente du groupe RN à l’Assemblée Marine Le Pen, sur RTL.

11h10 : Voilà qui est dit !

 

10h55 : Pour Gabriel Attal, la France a une « économie qui résiste »

 

10h40 : Marine Le Pen ne bougera pas sur les retraites

 

10h25 : Le retour des gilets jaunes ?

 

10h05 : La Cour des comptes reste prudente sur les prévisions de déficit public

La Cour des comptes a alerté jeudi sur les « nombreux aléas » pesant sur les prévisions de déficit public faites par l’exécutif, à quelques heures de l’annonce par le gouvernement d’une salve de nouvelles dépenses pour amortir les effets de l’inflation.

Confirmé fin juin, l’objectif de ramener le déficit public à 5 % du PIB fin 2022 est d’une part menacé par des dépenses en hausse de près de 60 milliards d’euros par rapport à la première mouture du budget 2022. Mais il est aussi suspendu à l’évolution de la guerre en Ukraine et de la situation sanitaire, deux crises à l’impact financier difficilement quantifiable, détaille l’institution dans son rapport annuel sur les perspectives des finances publiques.

10h : Pour Rachida Dati, RN et Nupes sont irresponsables

 

9h50 : L'inflation va-t-elle vraiment décroitre d'ici 2023 ?

 

9h45 : Pour Stanislas Guerini, LFI entraîne la Nupes vers le bas

 

9h33 : L’indemnité carburant travailleurs sera mise en place au 1er octobre ​

L’indemnité carburant pour les travailleurs à revenus modestes et les gros rouleurs sera mise en place au 1er octobre et la ristourne de 18 centimes disparaîtra à la fin de l’année, a annoncé jeudi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

« Nous allons remplacer les 18 centimes qui vont être ramenés à 16, 12, 10, on va le faire très progressivement mais à la fin de l’année il n’y aura plus de remise carburant, et dès le 1er octobre, en tout cas c’est la proposition que nous faisons, nous mettons en place cette indemnité carburants pour les travailleurs », a déclaré le ministre sur Europe 1.

9h30 : Pour François Ruffin, le discours d’Élisabeth Borne est pour « endormir »

 

9h25 : Éric Ciotti pose ses billes

 

9h14 : Pour Fabien Roussel, le projet du gouvernement pour les retraites est clair

 

8h58 : La renationalisation d’EDF à 100 % s’annonce

C’est l’une des grandes annonces d’Elisabeth Borne lors de son discours de politique générale : « Je vous confirme aujourd’hui l’intention de l’État de détenir 100 % du capital d’EDF. Cette évolution permettra à EDF de renforcer sa capacité à mener dans les meilleurs délais des projets ambitieux et indispensables pour notre avenir énergétique. »

Une annonce qui a fait bondir le cours de l’action de 14,53 %, alors que le groupe détenu par l’Etat à 84 % est fortement endetté. Un peu plus de lecture par ici.

 

8h54 : Elisabeth Borne invite à remettre masque mais n’envisage pas d’obligation

Alors que la septième vague de coronavirus menace les vacances et que le maire de Nice Christian Estrosi a déjà rétabli l’obligation du port du masque dans les transports en commun, la Première ministre a indiqué ne pas envisager de telle mesure à l’échelle nationale, hier sur TF1. Néanmoins, elle a appelé à la « vigilance » et à mettre le masque « dans des espaces fermés, où il y a beaucoup de monde ». On vous en dit plus juste ici.

 

8h49 : L’indemnité carburant travailleurs sera mise en place au 1er octobre, annonce Bruno Le Maire

L’indemnité carburant pour les travailleurs à revenus modestes et les gros rouleurs sera mise en place au 1er octobre et la ristourne de 18 centimes disparaîtra à la fin de l’année, a annoncé jeudi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire. « Nous allons remplacer les 18 centimes qui vont être ramenés à 16, 12, 10, on va le faire très progressivement mais à la fin de l’année il n’y aura plus de remise carburant, et dès le 1er octobre, en tout cas c’est la proposition que nous faisons, nous mettons en place cette indemnité carburants pour les travailleurs », a déclaré le ministre sur Europe 1.

8h40 : Qui parle où ?

PUBLIC SENAT - 07H30 - Philippe Bas, sénateur LR de la Manche

08H00 - Stanislas Guerini, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, délégué général de Renaissance

FRANCE 2 - 07H38 - Gabriel Attal, ministre délégué aux comptes publics

RTL - 07H40 - Marine Le Pen, présidente du groupe Rassemblement national

RADIO J - 07H45 - Pierre-Henri Dumont, député LR du Pas-de-Calais

FRANCE INTER - 07H50 - Rachida Dati, maire LR du 7e arrondissement de Paris, ancienne Garde des Sceaux

08H20 - Pap Ndiaye, ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse

EUROPE 1 - 08H13 - Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique

SUD RADIO - 08H15 - Edwige Diaz, députée RN de Gironde

CNEWS - 08H15 - Michel-Édouard Leclerc, président des Centres E.Leclerc

RFI/FRANCE 24 - 08H19 - Martine Moïse, ex-Première dame d'Haïti, veuve du Président Jovenel Moïse, assassiné le 7 juillet 2021

FRANCE INFO - 08H30 - Fabien Roussel, secrétaire national du Parti Communiste Français et député du Nord

LCI - 08H30 - François Ruffin, député de la Somme

RMC/BFMTV - 08H30 - Éric Ciotti, député LR réélu dans les Alpes-Maritimes

8h30 : Elisabeth Borne loue le Sénat, Gérard Larcher lui « tend la main »

Hier soir, après un passage sur TF1, Elisabeth Borne est allée donner une seconde lecture de son discours de politique générale au Sénat. « Je n’imagine pas la République sans le Sénat », a-t-elle affirmé devant la chambre haute, en appelant à « s’inspirer » de « l’expérience » des sénateurs et en promettant d’agir « en lien étroit » avec les élus locaux. « Vous êtes à la fois les relais des préoccupations des Français, la voix des élus locaux et des territoires, la force d’équilibre et d’apaisement de nos institutions », a salué la cheffe du gouvernement.

« Poursuivez ainsi madame la Première ministre », a répondu le président du Sénat Gérard Larcher. Le cador LR « tend la main au gouvernement » et dit attendre « une nouvelle méthode de gouvernance ». « Le 7 mai, le président de la République promettait de nouvelles relations avec le Parlement, avec les forces vives du pays. Il faut passer aux travaux pratiques », plaide-t-il. « Nous serons, dans ma famille politique (LR), comme dans la majorité sénatoriale, sur une ligne d’opposition, claire, indépendante, responsable (…) Nous ne sommes pas un anti-pouvoir, mais un contre-pouvoir », poursuit-il.

Bonjour à toutes et à tous, bienvenue sur ce nouveau live dédié à la politique française. Après le discours de politique générale d’Elisabeth Borne hier, c’est parti pour l’examen des premiers textes à l’Assemblée nationale ! Le nouveau gouvernement va étrenner ses mesures pour le pouvoir d’achat en présentant deux textes : un budget rectificatif et une loi pouvoir d’achat. Pour la motion de censure de la gauche, il faudra attendre au moins vendredi.